- "The Bling Ring": loin d'être fan des films de Sofia Coppola, je m'astreins tout de même à une discipline de fer. Visionner à chaque fois ses films lents, vides et sans intérêts est un calvaire, mais le cinéma me le rendra. Je suis surement nostalgique de "Marie-Antoinette" et de quelques moments de grâce par ci par là, mais que c'est dur... les commentaires lus sur le net font craindre un nouveau moment de torture, nous verrons bien...

 

- "Star Trek into Darkness": alors là, énorme hésitation. Tout le monde insiste sur le super méchant joué par Bénédict Cumberbatch (aperçu dans l'excellentissime "La Taupe"), pas vu mieux depuis le Joker du "Dark Knight". Tout affolé, je sens quand même la forfaiture... je vais attendre quelques retours avant de m'infliger ça...

 

- "Just the wind": évocation des vexations infligées aux roms en Hongrie. Bande annonce cruelle, Deux enfants doivent aller rejoindre leur père au Canada. Le film social/naturaliste de la semaine.

 

- "Blackbird"; un jeune canadien mis au ban de ses camarades imagine via Internet des scénarios pour se venger du monde. Bande annonce convaincante, assez crédible. A l'heure des tueries sauvages sur le continent américain, cette fiction semble de la plus pure actualité.

 

- "La fille publique": Bande annonce entre aperçue pour ce film français peut être mélancolique, peut être vide, je ne sais pas. Le challenge de la semaine. Yasmeen, placée en famille d'accueil depuis l'âge de 3 ans, doit se faire adopter par une famille aimante. Mais une femme qui se prétend sa mère se met à la harceler....