Souvenirs de cinéma

 #SouvenirsdeCinéma

Un certain nombre de films ont jalonné mon histoire de cinéma récente avec ma collaboratrice. Des discussions, des coups de coeur, des coups de gueule, voici un petit panorama de cinéma contemporain.
 
- Musée Haut/Musée Bas: qu'il soit bon ou mauvais, le premier film vu ensemble reste marquant pour l'éternité. En l'occurrence, ce n'est pas un souvenir de ciné inoubliable...
- District9: parce que l'accent afrikaner du héros pied nickelé, parce que cette histoire d'immigration venue de l'espace et d'aliens parqués dans les townships, parce que son dénouement incroyable... un film qui nous a laissés sur le cul.
 
- La princesse de Montpensier: parce que Mélanie Thierry qui interroge Lambert Wilson "et l'amour avec l'envie"? Un grand souvenir.
 
- The Housemaid: une femme de ménage perverse s'incruste dans une famille coréenne barrée et plus déjantée qu'elle. Un grand moment de perversion.
 
- Ballada Triste: je n'aime pas les fins d'horreur et pourtant ce Ballada Triste ne manque pas de scènes trash. Un grand moment d'interrogation de ma collaboratrice sur ma schizophrénie...
 
- La Piel que Habito: Le film d'Almodovar surprend et perturbe. Un homme transformé en femme, ce n'est pas anodin...
 
- Take Shelter: Michael Shannon a peur des ouragans, il commence à perdre les pédales. Un grand moment d'hystérie.
 
- Anna Karenine. Aaron Johnson pour ma collaboratrice, Keira Knightley pour moi, les moments de crush pour des acteurs/actrices sont si rares...
 
- Les Misérables: Anne Hathaway qui chante "... I had a dream my life would be so different from this hell I'm living..." Torrent de larmes partagé...
 
- Jappeloup: l'histoire si particulière entre un cheval et son cavalier... pour une ex-cavalière, ce n'est pas anodin!
 
- La vie d'Adèle: un film puissant, quoiqu'on en dise... 3h en apnée.
 
- Transperceneige: une adaptation jubilatoire de la BD avec une Tilda Swinton habitée. Keep your place!
 
- The Lunchbox: une comédie indienne qui fait plaisir et décroche immanquablement des sourires. Auntiiiiiiie!
 
- Nymphomaniac: le premier volet est loin de sa réputation sulfureuse. Intrigue intellectuelle qui fait penser et repenser.
 
- Saint Laurent: l'attribut de Gaspard Ulliel aperçu au détour d'une scène est-il réel ou un accessoire? Grande question... et puis cette scène où Saint Laurent aperçoit un Louis Garrel sexy en diable. Pas un film parfait mais des fulgurances inoubliables.
 
- The Riot Club: des jeunes richards qui torturent un quidam... un film hautement putride sur une jeunesse dorée coupée de toute réalité.
 
- Inherent Vice: un rare film où nous avons quitté la salle de peur de nous endormir... ça arrive...
 
- Mustang: un bon exemple de film où j'ai poussé ma collaboratrice a priori pas intéressée pour un ravissement final inattendu. Content de moi j'étais!
 
- Mon Roi: un grand film avec un sentiment final partagé et un même enthousiasme congugué. Pas si rare que ça, mais là, c'était l'euphorie.
 
- L'hermine: Luchini qui réplique "je sais pas... peut être que je te manque..." en faisant la moue. Crush immédiat.
 
Et vous, des souvenirs de ciné que vous voulez partager?
 

Qui es tu Wong Kar Wai?

Si l'occident a découvert Wong Kar Wai en 2000 lors de la sortie du grandiose In the Mood for Love, le réalisateur hongkongais Wong Kar Wai a débuté sa carrière en 1988. J'ai honte de le dire, mais je ne connais pas sa filmographie pré-ITMFL
 
In the Mood for Love fut un choc esthétique pour moi. Ces longs plans oniriques, ces deux héros piégés dans leurs existences respectives et incapables de forcer le destin, et cette musique... un film d'une perfection impressionnante.
 
Derrière, je suis un fan absolu de My Blueberry nights. Pas son film le plus acclamé, et pourtant cette romance entre Jude Law et Norah Jones m'a scotché au siège. 2046 ne manque pas de charme mais ne parvient pas à renouveler le concept entrevu dans ITMFL.
 
Quant à The Grandmaster, le film accumule les scènes formelles éblouissantes pour une narration sans relief. Pas un film marquant pour moi. Voilà, 4 films, ça fait pas beaucoup mais rien que pour In The Mood for Love, ça valait le coup de revenir sur la carrière de Wong Kar Wai. Et vous, un film préféré?
 
1988 : As Tears Go By ?
1990 : Nos années sauvages ?
1994 : Les Cendres du temps ?
1994 : Chungking Express ?
1995 : Les Anges déchus ?
1997 : Happy Together ?
2000 : In the Mood for Love 5/5
2004 : 2046 3,5/5
2004 : Eros (La Main) ?
2007 : My Blueberry Nights 4/5
2013 : The Grandmaster 2/5

Vinyl épisode 8, enfin du très lourd!

L'épisode 8 de Vinyl débute sur le Here comes the Sun des Beatles. De quoi préfigurer du meilleur. Et comme au moins 2 scènes mythiques composent cet antépénultième épisode de la saison 1, on se demande pourquoi Vinyl a mis tellement de temps à décoller
 
Richie Finestra fraye enfin avec la mafia pour assurer la pérennité de son label et les flics lui tombent dessus. On se retrouve enfin dans du vrai Scorsese avec des héros tenus par les c....... et obligés de pactiser avec tous les diables.
 
Mais il y a surtout cette scène incroyable où Lester Grimes explique comment composer une chanson. Rien qu'avec un Ré, un La et un Si, il cite toutes les chansons célèbres composées sur cette simple formule. Incroyable.
 
Un épisode à découvrir!

Georges Lucas, qui es tu?

Petit retour la carrière de réalisateur de George Lucas, assez maigre et pourtant... le papa de la saga Star Wars a su créer un univers intergalactique mondialement connu. Parmi toutes les séries Z des années 70, la sienne a connu un succès mondial jamais démenti. Et pour avoir revu récemment La Guerre des Etoiles en version espagnole, le film ne se démarque pas vraiment de tant d'autres films gadgets tournés avec les moyens du bord.
 
1971 : THX 1138 5/5
1973 : American Graffiti 4/5
1977 : La Guerre des étoiles 5/5
1999 : Star Wars, épisode I : La Menace fantôme 2/5
2002 : Star Wars, épisode II : L'Attaque des clones 1/5
2005 : Star Wars, épisode III : La Revanche des Sith 2/5
 
THX 1138 est un film autant avant-gardiste que fascinant. Visiblement constitué de bouts de ficelle, il a très mal vieilli mais reste pourtant fascinant. Ce film d'anticipation sur une société totalitaire contrôlant ses membres est incroyable d'inventivité.
 
American Graffiti est une sucrerie qui préfigure la vague de nostalgie des fifties américains pendant les années 70. La série Happy Days a surfé avec succès sur ce revival. Avant la tornade Star Wars. Sans précédent. Quant aux épisodes I à III, ce n'est un secret pour personne, je suis un contempteur convaincu. Inutile de revenir dessus, tout débat serait forcément stérile... :D

Les films de superhéros selon filmnoerden

Le site danois Filmnoerden détourne les affiches d'antan avec les acteurs de légende et les super héros si à la mode actuellement. Filmnoerden produit des affiches irrésistibles avec Humphrey Bogart dans Hellboy, Clark Gable dans Iron Man, Liz Taylor dans Wonder Woman et Gary Grant dans Batman.

Bon, je ne comprends rien aux textes mais les images sont assez fanfares. Et super bien faites, on s'y croirait!

Merci encore à Indiana pour cette belle référence 

Le site: http://filmnoerden.dk/2015/11/humphrey-bogart-er-hellboy.html

La filmo de Brian de Palma selon Première

Le site Première se plie au jeu du classement des films de Brian de Palma. J'avais publié récemment une liste de notes, les grands esprits se rencontrent. Ils classent donc ses films du moins mémorable au plus marquant. Et je suis surpris.
 
Les moments importants de la liste:
1- Body Double
2- Phantom of the Paradise
3- Carrie au bal du diable
4- Blow Out
5- L'impasse
...
8- Les Incorruptibles
...
11- Snake Eyes
12- Scarface
 
Ce classement sent la nostalgie personnelle. C'est pour ça que je fais rarement des classements, je note simplement les films. Parce que Body Double en première place, c'est du grand n'importe quoi. Le film a mal vieilli, il fait cheap et kitch, c'est plutôt un moment de torture dispensable. Surtout comparé à Phantom of the Paradise, L'impasse ou Scarface... Je dis ça parce que j'ai tenté de le reregarder... sans succès, c'est vraiment trop horrible.
 
Bref, je suis un peu tombé de ma chaise.Si la postérité de Brian de Palma sera finalement moins marquante que celle de ses pairs (Coppola, Scorsese, Spielberg pour ne pas les nommer), c'est justement parce que trop de ses films font vieilli...

Alerte à Malibu... au ciné...

Les premières images de l'adaptation ciné d'Alerte à Malibu laissent présager le pire... Scénario zéro, corps halés et dénudés, plastiques sexy et exposés, ça ressemble à un produit marketing hyper formaté... de quoi satisfaire la libido frustrée du redneck américain...

 

Il y a peut être des nostalgiques de la série parmi vous, je m'excuse par avance. Mais ce film me fait penser à une tartine de nutella abandonnée au soleil... ca dégouline de partout! Et ca donne pas trop envie...

Sicario, second volet

Emily Blunt, Josh Brolin et Benicio del Toro seraient partants pour une suite de Sicario. Les producteurs sont plus qu'ouverts pour un second volet des aventures de l'agence anti drogue US, reste à savoir si Denis Villeneuve sera de l'aventure.
 
Il est actuellement en préparation pour le tournage de Blade Runner 2 prévu cet été. Pas de temps actuellement, donc mais peut être prochainement, qui sait? Maintenant question: qu'en pensez vous?
 
Personnellement, je n'ai pas été particulièrement impressionné par le premier volet. Absence de rythme, ennui colossal, je m'attendais à bien plus prenant que ça. Dans le genre film de drogue, Traffic ou Cartel m'avaient bien plus touché...

Wes Anderson, qui es tu?

Wes Anderson est un réalisateur complètement à la marge. Il s'est construit un univers personnel, loin des tendances et ancré dans une éternelle nostalgie. Des récits poétiques, voire oniriques, hantent son oeuvre. Suscitant l'adhésion ou le rejet, c'est selon. Moi j'adore, ma collaboratrice est assez sceptique...
 
Au final, il n'a tourné qu'assez peu de films, le même fil rouge semble traverser son oeuvre et la reconnaissance ne s'est pas faite attendre. Wes prend son temps et ne dépote pas des films annuellement à la manière d'un Woody Allen. 2 à 3 ans entre chaque long métrage, il sait créer l'attente!
 
Un nombre incalculable d'acteurs font partie de son univers. Certains récurrents (Jason Schwartzman, Owen Wilson, Bill Murray) et d'autres qui laissent un souvenir mémorable (Gene Hackman, Ed Norton, Ralph Fiennes).
 
Petit tour d'horizon de ses films et notes personnelles:
 
1998 Rushmore 4/5
2001 La famille Tenenbaum 5/5
2004 La Vie Aquatique 5/5
2007 A bord du Darjeeling Limited 3/5
2010 Fantastic Mr Fox 3,5/5
2012 Moonrise Kingdom 4/5
2014 Grand Budapest Hotel 3/5
 
Et vous, fans de Wes Anderson?

Deadpool affole les compteurs

Le superhéros Badass de Marvel accumule les records. Malgré son classement R aux states (les mineurs de moins de 17 ans doivent être accompagnés d'un adulte), le film est devenu le plus gros succès de l'histoire pour un film R rated. Avec 745,9 M$, c'est un véritable phénomène
 
Gros score mais pas le plus rentable de tous les temps. American Sniper et La Passion du Christ ont fait mieux. Mais qu'importe, la porte est grande ouverte pour de futures productions trash et violentes. Kick Ass avait entrouvert la porte, Deadpool la fracasse avec éclat.
 
Tout le monde parle de BVS, de Ben Affleck et de l'engouement des américains pour un film descendu par la critique mais Deadpool a marqué également l'année 2016 de son empreinte. Et ce n'est pas fini... 2016, année des superhéros?

Café Society, le prochain Woody Allen

Le nouveau film de Woody Allen sera présenté au festival de Cannes. Café Society sera le premier film projeté pour l'ouverture de 10 jours de folie. Après le (décevant) Homme irrationnel, Woody va réunir Kristen Stewart et Jesse Eisenberg devant sa caméra. Exit Emma Stone, je suis tout triste...

Encore un vaudeville avec un jeune homme devant travailler à Hollywood dans les années 1930 et qui tombe amoureux. Seconds rôles de classe avec Steve Carell, Parker Posey et Blake Lively. J'anticipe beaucoup de bavardage et de blablabla. Comme souvent.

Une fois de plus, j'irai le voir, je fais toujours ça. Pour le meilleur (Blue Jasmine, Midnight in Paris, From Rome with Love) ou le moins bon. Mais gardons espoir!

Iron Man, le début d'une grande histoire Marvel

Et si tout avait commencé avec Iron Man? Sorti en 2008, le blockbuster porté par Robert Downey Jr a véritablement lancé la franchise Marvel par delà le cinéma, appelant ses potes à prendre un même envol. Ont suivi Captain America, Thor, Avengers...

Le superhéros de métal manie les coups et l'humour dans une décontraction bien loin des prises de tête historiques. Oui, car pendant longtemps les superhéros ont eu l'air déprimés de devoir sauver le monde. Tant de victimes et d'enjeu, ça ne prête pas à la risette mais plutôt aux sourcils froncés et au regard torve.

Enfin un peu de fun avec un Robert Downey Jr implacable de répliques cultes. Marvel peut lui dédier un monument à sa mémoire, il a été à la base du succès de tout un pan du cinéma américain. Sans lui, on en serait encore aux 4 fantastiques... pas de quoi rire!

Que devient l'ancien Superman?

Mais qu'est devenu le précédent interprète de Superman? Le Superman Returns de Bryan Singer est tombé dans les oubliettes. Brandon Routh n'existe plus et Kevin Spacey en Lex Luthor est définitivement remplacé par Jesse Eisenberg.

Que ça parait loin 2006! Le film était (peut être?) meilleur que Man of Steel mais il est sorti à la mauvaise époque. Maintenant BVS a entériné la stratégie Justice League, l'avalanche de suites va pouvoir avoir lieu.

Pauvre Brandon... il joue maintenant dans des séries (Arrow et Flash si je ne m'abuse pas) mais il n'accèdera jamais à la gloire... c'est triste! Et vous, il vous manque en Superman?

Kung Fu Panda 2, le soufflé retombe

Après le premier volet de la série Kung Fu Panda, j'ai enchainé avec la suite hier soir. Kung Fu Panda mettait en place un univers avec ses personnages, Kung Fu Panda 2 reprend les mêmes ficelles et n'innove pas vraiment.

Pour tout dire, je me suis un peu ennuyé avec une intrigue sans surprise et une absence quasi-totale de surprises. Le petit panda devenu grand se débat avec un nouvel ennemi super méchant tout en boulottant toujours autant de petits plats.

On rentre dans la formule et ça ne préjuge pas du meilleur pour le troisième volet, à moins d'une bonne reprise en main. Et d'une quantité intéressante de surprises. Maintenant, si Kung Fu Panda donne envie aux jeunes de s'intéresser aux cours de karaté, c'est déjà pas mal!

Zack Snyder, qui es tu?

Zack Snyder est sous les feux des projecteurs avec son Batman Vs Superman. Mais qui est-il vraiment? Regardons plutôt sa filmographie pour en juger. Du très bon, du plus dispensable, c'est varié et il y a une patte Zack Snyder.

2016 Batman v Superman : L’Aube de la Justice Prévu aujourd'hui!
2013 Man of Steel 0,5/5
2011 Sucker Punch 3/5
2010 Le Royaume de Ga'Hool Pas vu
2009 Watchmen - Les gardiens 5/5
2007 The illustrated Man Pas vu
2006 300 4/5
2004 L'armée des morts Pas vu

Watchmen reste pour l'instant le Grand Oeuvre de Zack Snyder. Espérons que l'aube de la justice suivre les mêmes sentiers!

Et vous, vos notes?

Les Visiteurs 3, une catastrophe prévisible...

La bande annonce du prochain épisode des Visiteurs est en rotation lourde dans les cinémas. Jacquouille et Godefroy de Montmirail sont projetés à l'époque de la Révolution Française, et plus précisément pendant la Terreur. Les têtes roulent sur l'échafaud, les nobles ont du souci à se faire.

Le casting est actualisé avec une ribambelle de têtes connues. Et là, le doute s'installe. Frank Dubosc, Karin Viard, Sylvie Testud, Ary Abittan, Alex Lutz, Lorant Deutsch, Frédérique Bel, le tournage a du ressembler à une joyeuse colonie de vacances avec tous ces cachetonneurs.

Les blagues sont éculées, les situations sont connues, ce qui fonctionnait parfaitement en 1993 semble maintenant un peu daté... En bref, ce film ressemble à une tentative de recyclage un peu voyante. J'ai peine à identifier la dernière blague potable de Dubosc et Karin Viard se spécialise dans les répliques faussement trash mais bien graveleuses. Ca sent la formule, ça sent le chiqué...

Bref, je vais certainement passer mon tour... et vous, intéressés par ce film?

Justice League mal embarqué

C'est officiel, les critiques sur Batman Vs Superman sont généralement plutôt négatives. Ce retour de baton pourrait impacter le développement du futur univers Justice League. Internet et les critiques tirent à vue, ont-ils raison?

Je ne trouve pas ce BVS particulièrement mauvais. S'il est un peu décevant, il ne m'a pas complètement retourné la rate. Les personnages de Batman et de Superman sont plutôt bien développés, les personnages secondaires sont abordés de manière sibylline, le problème principal reste dans le rythme du film.

Soit c'est très lent, soit c'est exagérément pyrotechnique. Pas d'entre deux, ça lasse dans les deux cas. Et puis Lex Luthor n'a pas la stature d'un Joker malgré les efforts pour lui donner une aura maléfique. La faute aux dialoguistes...

Bref, tout le monde tape sur BVS, je trouve ça un peu exagéré. Mais c'est la dure loi du sport...

Et vous, finalement, plutôt critiques, élogieux ou mitigés?

Star Wars VIII: premiers clichés

Surprise du lundi matin: des clichés du tournage de Star Wars VIII ont fuité. Sortie prévue en décembre 2017 mais le fan service est un travail de tous les jours, il faut entretenir l'intérêt. Pas de vraie surprise mais quelques indications.
 
Le tournage se déroule en Croatie, dans la cité médiévale de Dubrovnik et il y a des tronches bizarres. A priori des Aliens, des personnages secondaires? Pas de clichés de John Boyega ou Daisy Riley.
 
Perso, je me demande même si ce ne sont pas des fakes tellement ça ressemble à du carton pâte. Le tournage a débuté début février, on a le temps d'avoir bien plus de surprises. John Boyega a indiqué en interview que le ton sera plus sombre et qu'il y aura plus de combats.
 
Patience, donc...

Les 20 pires comédies françaises selon GQ

Un classement un peu spécial est publié sur GQ: les 20 pires comédies françaises de l'histoire. Et le moins que je puisse dire, c'est que le classement a de la gueule. Seul problème: il y a beaucoup de films que je n'ai pas vus, such a shame.
 
1- Asterix et Obelix contre César (pas vu)
2- Coco (pas vu)
3- Malavita (nul mais je connais bieeeeeen pire)
4- Les bronzés 3 (ça sent le règlement de comptes parce que c'était pas si nul que ça)
5- Double Zéro (pas vu)
6- Sexyboys (pas vu)
7- Une heure de tranquillité (pas vu)
8- RRRrrr (pas vu... évidemment que non, soyons sérieux)
9- Nous York (pas vu... sérieux, il faut avoir 2 neurones pour imaginer voir ça au ciné)
10- Les rois mages (je me souviens avoir bien rigolé, perso...)
11- Turf (pas vu mais... qui a bien pu voir ce film???)
12- Les Francis (pas vu)
13- Ma vie est un enfer (pas vu)
14- Hollywoo (pas vu)
15- Hold-up (Oui c'est nul mais je connais bieeeen pire)
16- Disco (pas vu)
17- Barnie et ses petites ambiguïtés (pas vu)
18- 99 Francs (je connais bien pire que cette adaptation gentillette du roman de Beigbeder)
19- Saint-Amour (pas top mais pas infamant)
20- Le retour du grand blond (pas vu, ou alors je m'en souviens plus)
 
14 films pas vus. Bon quelques commentaires:
- Aucun film avec la pire actrice comique du monde, ça fait louche... j'aurais bien mis Les Reines du ring avec Marilou Berry...
- Dubosc a un joli CV. Son Cinéman manque au palmarès...
- Si Jet Set était drôle, sa suite était... je n'ai pas de mots...
- Il manque un ou deux Taxi, non?
- J'ai rappelé la pire actrice du monde, il manque le pire acteur: Michael Youn. Incontrolable ou Iznogoud auraient pu apparaitre...
- Je crois bien que Les Visiteurs en Amérique est une bonne bouse...
- Dujardin a fait bien pire que 99F avec Lucky Luke...
- Kad est discret dans ce palmarès... et pourtant...
- José Garcia a fait de beaux trucs... Le Mac, par exemple...
 
Bon, c'est bien subjectif tout ça! Et vous, un souvenir traumatisant à rappeler?

Brian de Palma, sa vie, son oeuvre

Membre à part entière de la confrérie du Nouvel Hollywood avec Coppola, Scorsese et Spielberg, Brian de Palma a marqué l'histoire du cinéma américain. Carrie, Scarface ou L'impasse restent des films éternels et Phantom of the paradise est devenu culte grâce à sa BO pop.

Brian est clairement en perte de vitesse depuis quelques années. Mais sa filmographie regorge de pépites à découvrir absolument. C'est le moment de faire une petite notation avec ses films les plus marquants (tous ses films n'apparaitront donc pas car je ne les ai pas tous vus). C'est parti pour la notation.

Phantom of the Paradise 5/5
Carrie au bal du diable 3/5
Pulsions 3/5
Blow Out 3/5
Scarface 5/6
Body double 2/5
Les incorruptibles 4/5
Outrages 5/5
Le bucher des vanités 3/5
L'esprit de Caïn 2/5
L'impasse 5/5 (mon préféré de De Palma émoticône grin )
Mission Impossible 3/5
Snake Eyes 4/5
Mission to mars 1/5
Femme fatale 4/5
Le Dahlia noir 1/5
Passion 2/5

Et vous, votre film préféré de Brian de Palma?

Civil War Kezako?

Pour ceux qui n'ont pas lu le Comics Civil War, la lutte fratricide du prochain opus de Captain America est un peu nébuleuse. Première fait le point sur les forces en présence et leurs motivations. Captain America à gauche, Iron Man à droite, c'est parti.
 
On commence par la Team Iron Man. Le super héros d'acier regroupe des personnages du côté du gouvernement, favorables à une législation des super héros et de leurs actions. Avec Black Widow, Black Panther, Vision, War Machine et l'Homme Araignée, ça fait du beau monde.
 
En face, la Team Captain America est opposée à la supervision du gouvernement. Ils visent la liberté. Avec le Faucon, la Sorcière rouge, le soldat de l'hiver, Hawkeye, Ant-Man, ils sont prêts à tout, même à mourir, pour défendre la liberté.
 
Du costaud, non? Sortie le 27 avril, j'ai un mois pour voir les films manqués... pas gagné!

Joyeux 83 ans Michael Caine!

Michael Caine vient de fêter ses 83 ans. L'occasion de célébrer une carrière riche de films et de performances inoubliables. Acteur british par excellence, son inimitable accent oxfordien a marqué" l'histoire du cinéma.
 
Premier film identifié en 1956, il y a donc 60 ans... Début d'une carrière pléthorique avec notamment Zulu (1964), Alfie (1966), The Italian Job (1969), Get Carter (1971), Le Limier (1972), L'homme qui voulut être roi (1975), Un pont trop loin (1977), Hannah et ses soeurs (1986)... et un retour en grâce partir des années 2000.
 
Acteur insubmersible et inrouillable, il interprète Alfred dans la trilogie Dark Knight de Christopher Nolan à partir de 2005 et se greffe à la carrière du génial réalisateur anglais. Batman begins, The Dark Knight, The Dark knight rises, sa carrière renait. Le Prestige (2006), Les fils de l'homme (2006), Inception (2010), Interstellar (2014), Youth (2015)...
 
Un acteur culte de l'autre côté de la manche pour ses rôles dans Alfie et Get Carter. 2 films avec des remakes publiables alors que les originaux restent attachés à cette belle époque, ces sixties fantasmés...
 
Mes 2 films préférés avec lui sont Le Limier (1972) et surtout L'homme qui voulut être roi (1975). La doublette qu'il y forme avec Sean Connery est inoubliable... et vous, votre rôle préféré?

Argo F*** Yourself!

Ma collaboratrice insiste pour regarder Argo ce soir... et comment dire, je n'ai rien contre émoticône grin

Je n'ai vu Argo qu'une fois et j'en garde un super souvenir. Donc de retour dans l'Iran de la révolution en 1979 pour le rapatriement de ressortissants américains en danger de mort. Ben Affleck réalise le film et tient le rôle titre, les deux avec talent, avec un Oscar ultra mérité à la clé.

Un film pas si spectaculaire que ça, avec néanmoins quelques effets de manche mais à doses raisonnables. Une aventure humaine et un témoignage sur une période trouble. Et un bon spectacle.

Et vous, vous l'avez vu?

Of Men and Chicken bientôt au cinéma

L'actuellement trop rare Mads Mikkelson prépare son retour dans un film au titre complètement improbable: Of Men and Chicken. Des hommes et des poulets, le réalisateur danois Anders Thomas Jensen fait fort et transforme Mads en loser magnifique.
 
Cette histoire de frères crétins toujours affublés de poulets et qui rencontrent leurs frères biologiques prête à sourire. Humour noir en perspective et histoires rocambolesques au programme, cette comédie pourrait bien vous dérider.
 
Sortie prévue le 4 mai, ça risque de faire rire dans les chaumières.

Courage Benoit!

Si la mésaventure de Benoit Magimel ne doit pas être amoindrie, elle ne doit pas faire oublier que Benoit a une belle carrière cinématographique derrière lui. OK, il a fait une grosse bêtise, il va en baver, mais quel acteur!
 
Depuis son premier rôle dans l'inoubliable "La vie est un long fleuve tranquille", Benoit a enchainé les rôles marquants. L'ennemi intime, Cloclo, Fair play, La pianiste, des films marquants et des prestations qui ont fait date.
 
Benoit Magimel préfère habituellement les seconds rôles. Une place dans l'ombre qui n'amoindrit pas ses prestations. Bon, là il va rentrer devant un tunnel, à lui de faire face... l'accident est une chose, son addiction en est une autre.

Info du jour

Info du jour: Alicia Vikander et Michael Fassbender vont jouer dans le prochain film de Derek Cianfrance. Le réalisateur de The Place Beyond the Pines met en scène le couple à la ville dans un drame romantique.
 
Sortie prévue le 14 septembre prochain pour un film qui s'annonce exceptionnel. Pour les fans de Fass et les amoureux transis d'Alicia (et de sa petite robe jaune).

TOP 100 des films de l'histoire du cinéma selon les réalisateurs

Et si les réalisateurs votaient pour leurs meilleurs films?
 
Tous les 10 ans, la revue anglaise Sight & Sound demande à d'illustres metteurs en scène de voter pour les films les plus marquants de l'histoire du cinéma. Allen, Tarantino et les frères Dardenne ont notamment participer à ce vote en 2012. Ce type de classement place généralement et invariablement Citizen Kane au top. Mais là surprise...
 
Les 10 premiers sont les suivants:
1- Voyage à Tokyo (Ozu)
2- 2001, l'odyssée de l'espace (Kubrick)
3- Citizen Kane (Welles)
4- 8 et demi (Fellini)
5- Taxi Driver (Scorsese)
6- Apocalypse Now (Coppola)
7- Le Parrain (Coppola)
8- Sueurs froides (Hitchcock)
9- Le Miroir (Tarkovski)
10- Le Voleur de bicyclette (De Sica)
 
Premier enseignement: Il faut absolument que je me regarde Voyage à Tokyo. Une fausse impression m'a laissé penser que le film serait vraisemblablement long et ennuyeux. Mais si Tarantino et Allen estiment que c'est le plus grand film de tous les temps, il est temps que je le vois.
 
Deuxième enseignement: le réalisateur est une espèce esthète et exigeante. Parce que 2001, 8 et demi et Le Miroir, ce ne sont pas les films les plus faciles d'accès du monde. Je suis d'accord avec eux: il FAUT les avoir vus...
 
Troisième enseignement: le classement est beau et contient des pépites à voir et revoir. 8 et demi par exemple, c'est un film monstrueusement gonflé. Les 2 films de Coppola sont des mythes et 2001 est tout en haut de mon panthéon personnel.
 
Persona, A bout de souffle, les 400 coups, Rashomon, Barry Lindon, La règle du jeu, La soif du mal, La bataille d'Alger, Le Mépris sont quelques uns des films apparaissant à partir de la 10e place...
 
Seule fausse note: l'immense Soy Cuba n'apparait pas dans le classement... et pourtant...
 
Amis cinéphiles, cette liste est une bénédiction pour connaitre les films importants de l'histoire du cinéma. Ruez vous dessus!

Bronson, le meilleur rôle de Tom Hardy

Et si Bronson était le meilleur rôle de Tom Hardy au cinéma?

Dans la peau de l'homme le plus dangereux d'Angleterre, Tom Hardy multiplie les exubérances et les interprétations outrancières. Ultra violent et multi récidiviste, Charles Bronson a défrayé la chronique outre manche dans les années 70 et 80.

Son histoire est dantesque. Il braque un bureau de poste équipé d'un fusil à canon scié. Manque de pot, il est arrêté rapidement et écope d'une peine de 7 ans de prison. Suivront 34 années de captivité, dont 30 en complet isolement. Tête brulée, bourricot, tête de mule, Bronson était tout ça...

Tom Hardy fait le narrateur à la manière d'un clown triste, expose les aventures de la tête brulée Bronson et distribue les bourre pifs. Un film éprouvant et intense. Un grand moment de Tom Hardy et le début de sa transformation en tas de muscles.

Léo de retour chez Nolan?

Un site espagnol indique que Léo apparaitra dans le prochain Dunkirk, film de Christopher Nolan actuellement en préparation. Le film sera consacré à un épisode douloureux de la WW2 où les troupes françaises et anglaises se sont retrouvées piégées à Dunkerque par leurs adversaires allemands
 
SI la sortie est prévue pour juillet 2017, le film est déjà bien avancé. Le casting compte déjà Tom Hardy, Mark Rylance et Kenneth Branagh, Léo serait une sorte de cerise sur le gateau. Il va y avoir une avalanche de fans à Dunkerque, le tourisme va augmenter en flèche dans cette belle ville balnéaire du nord...
 
A noter que notre Leo préféré jouera prochainement dans le prochain film de Martin Scorsese The Devil in the White City. Tournage prévu incessamment pour ce film consacré à un obscur tueur en série à Chicago à la fin du XIXe siècle... les affaires reprennent pour Léo!

Quel est votre rôle préféré de Dustin Hoffman?

Je profite de l'article de Première sur le look inédit de l'acteur dans le prochain film de Noah Baumbach pour rebondir: quel est votre rôle préféré de l'immense acteur américain multi-oscarisé? Il a multiplié les performances cinématographiques exceptionnelles, difficile de choisir...
 
Son rôle de Rico Rizzo dans Macadam Cowboy est complètement incroyable. Mais l'acteur est également inoubliable dans Le Lauréat, Rain Man, Little Big Man, Tootsie ou Kramer contre Kramer.
 
Je vote pour Rico, et vous?

Et Spiderman apparut...

L'apparition de Spiderman dans le dernier Trailer de Captain America: Civil War fait jaser la toile. Et je comprends pourquoi. Car l'homme araignée parait complètement numérisé au milieu d'acteurs réels.
 
Iron Man est bien interprété par Robert Downey Jr, Captain America prend les traits de Chris Evans, je ne parle même pas de tous les autres et là... Spiderman semble tout droit sorti d'un film d'animation. En plus les yeux de son costume bougent comme ceux d'Homer dans les Simpson...
 
Etrange apparition... je ne m'en étais pas ému hier soir mais là, à force de lire des articles, oui, c'est étrange... je me demande si un acteur se cache sous le costume... si Spiderman aura un rôle central ou accessoire...
 
Que de questions ouvertes. Et vous, convaincus ou dubitatifs?

Room or not Room?

L'actualité cinéma est bien calme aujourd'hui... tout juste pourrais-je indiquer que je vais aller voir Brie Larson dans Room pour vérifier si son Oscar est bien mérité... le torrent de louanges sur son compte éveille une méfiance naturelle que j'espère rapidement voir disparaitre!
 
Le pitch parait a priori un peu costaud. Une femme kidnappée pendant de longues années et violée quotidiennement donne naissance à un fils. On nage en plein pathos et l'émotion est forcément au rendez-vous. De quoi me laisser perplexe...
 
Mais je reste ouvert à une très bonne surprise et je ne condamne pas le film sans l'avoir vu. J'insiste seulement sur cette tendance très hollywoodienne à blinder les sujets pour maximiser le coefficient lacrymal. Wait and see!

Godard pendant les sixties

Et vous, vous avez déjà vu un film de Jean-Luc Godard? Vous avez aimé? Intimement lié à cette période clé du ciné français appelée Nouvelle Vague, JPG a tourné quelques films majeurs qu'il vous faut avoir absolument vu. Pas toujours facile d'accès, souvent retors mais passionnant pour qui se donne la paix d'un instant de réflexion. Ou deux.
 
Sans être un fan absolu, je me suis fait quelques séances intensives de JPG pour savoir de quoi il en retourne. Il y a de très belles pépites et quelques films conceptuels un peu plus opaques. Il faut bien tomber.
 
Alors comme le coco a tourné autant de films qu'il a fait de respirations, je vais me concentrer sur la période la plus faste, les sixties, voire sur les films les plus notables selon moi. Ca en fait déjà 17, soit autant que Kubrick pendant toute sa carrière.
 
1960 : À bout de souffle 5/5
1960 : Le Petit Soldat 4/5
1961 : Une femme est une femme 5/5
1962 : Vivre sa vie. Film en douze tableaux 3/5
1963 : Les Carabiniers Pas Vu
1963 : Le Mépris 18 000/5
1964 : Bande à part 5/5
1964 : Une femme mariée. Pas Vu
1965 : Alphaville, une étrange aventure de Lemmy Caution 4/5
1965 : Pierrot le fou 5/5
1966 : Masculin féminin 4/5
1966 : Made in USA 3/5
1966 : Deux ou trois choses que je sais d'elle Pas Vu
1967 : La Chinoise 3/5
1967 : Week-end Pas Vu
1968 : Le Gai Savoir Pas Vu
1968 : One Plus One. Je rêve de le voir... mais pas vu
 
Voilà. Le Mépris, A bout de Souffle et Pierrot Le Fou, c'est la trilogie fantastique. Mais il y en a d'autres... Je suis fasciné par Anna Karina, par exemple...
Et vous, des préférences?

Michael Shannon, un acteur à suivre

Depuis plusieurs années, l'acteur américain Michael Shannon a trouvé sa place dans le paysage cinématographique américain. Avec des rôles variés, capable d'interpréter la plus infâme crapule ou le mec le plus sympa du monde, il campe des personnages inattendus et apporte immanquablement une nouvelle dimension aux films où il apparait.
 
Alors, dans quels films es-tu apparu Michael Shannon?
 
Les rôles de racaille malhonnête:
- The Runaways: en manager d'un groupe de rock mené par des adolescentes, il exsude la crapulerie par tous les pores.
- Man of Steel: rôle du général Zod... pas son meilleur...
- The Iceman: en serial killer, Shannon est glaçant, même quand il danse sur une musique de Blondie...
- 99 Homes: Sannon expulse les habitants incapables de payer leurs emprunts, avec un naturel confondant et une absence totale de scrupules.
 
Les rôles de bons gars:
- Take Shelter: habitant du Middle West américain, il campe un phobique des ouragans. Rôle perturbant et impressionnant.
- Mud: dans le rôle de Galen, Shannon interprète le frère du petit héros Neckbone.
- Midnight Special: Shannon joue un père qui kidnappe son enfant pour mieux le protéger.
 
Bientôt à l'affiche de 99 Homes et Midnight Special, Michael Shannon va interpréter deux personnages très différents. Preuve de sa capacité à multiplier les casquettes, avec talent et persuasion. Un grand acteur, à suivre pour ses prochains rôles!

Dernier teaser de Game of Thrones

Game of Thrones, c'est pour bientôt! Le 24 avril, c'est demain! Pour vous aider à patienter, HBO dévoile un dernier teaser... tous les personnages apparaissent... et ça fait du bien de revoir Daenerys, Tyrion, les Lannister et toute la compagnie!
 
On en reste là où la saison 5 s'achevait. Je ne dirai rien pour ne pas spoiler... mais ceux qui savent vont pouvoir commencer à se remémorer le dénouement des aventures du monde de Westeros. Et il y avait des moments marquants...
 
La saison 6 promet le meilleur, c'est peu dire que je l'attends avec impatience. Comme vous, non? :D

5 performances d'acteur inoubliables

Quelles sont les 5 performances d'acteur les plus éblouissantes de tous les temps? Je me posais la question en attendant que la projection de "Mandarines" ne débute. Le choix est subjectif quoique plein de sens:
 
- Christian Bale dans The Machinist: Bale n'a pas que perdu 25 kilos pour son rôle. Il a montré son investissement dans son art avec une performance éblouissante à la clé.
 
- Daniel Day-Lewis dans My Left Loot: impossible de parler de performance d'acteur sans citer le plus jusque boutiste d'entre eux. Il est juste... incroyable dans ce rôle de peintre qui utilise son pied gauche pour réaliser ses oeuvres. Inoubliable.
 
- Leonardo DiCaprio dans The Revenant: je le cite parce qu'il en impose. La postérité lui rendra grâce ou pas, mais la profession l'a honoré. Ce n'est que justice.
 
- Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club: Là aussi, perte de poids impressionnante mais performance éblouissante de l'ex-bo gosse sans talent. Oscar à la clé, amplement mérité.
 
- Gérard Depardieu dans Cyrano de Bergerac: Allez, je cite un français parce que Gégé le mérite. Il est devenu un peu limite mais sa carrière parle pour lui. L'acteur français par excellence.
 
Et vous, des noms à citer?

J.K. Simmons en Gordon dans Justice League

J.K. Simmons va interpréter le commissaire Gordon dans le prochain Justice League de Zack Snyder. Après Gary Oldman dans la trilogie Dark Knight, le prof sadique de Whiplash va prendre la suite. Plutôt un bon choix selon moi...
 
Au milieu des superhéros, il va falloir donner de la voix. J'imagine bien J.K. dire à Superman: Are you Rushing or are you Dragging? Ca serait fun... bref, le projet prend forme, coup d'envoi du tournage en avril pour une sortie... un jour...

Un mois de février record en France

Le mois de février 2016 a été extrêmement fréquenté par les spectateurs. Le nombre impressionnant de sorties dantesques y a été certainement pour quelque chose. Films français, films américains, les français se sont rués au cinéma en février, la preuve:

1. Les Tuches 2 – Le Rêve Américain : 4 089 914 entrées (4 semaines)
2. Deadpool : 3 049 750 entrées (3 semaines)
3. Zootopie : 2 585 278 entrées (2 semaines)
4. Chocolat : 1 670 974 entrées (4 semaines)
5. Alvin et les Chipmunks – A fond la caisse : 1 593 133 entrées (4 semaines)
6. The Revenant : 1 409 177 entrées (1 semaine)
7. Pattaya : 935 495 entrées (1 semaine)
8. Joséphine s’arrondit : 771 220 entrées (3 semaines)
9. Amis publics : 621 420 entrées (2 semaines)
10. La Vache : 596 908 entrées (2 semaines)

25,45M de spectateurs contre 22,5M l’an dernier sur la même période, c'est un record. Pourtant, je n'ai vu que 6 films sur les 10 mentionnés, donc je n'y suis pour rien. Il faudrait voir l'audience des films serbes ou argentins pour savoir émoticône grin

Guillaume Gallienne dit encore des bêtises

Guillaume Gallienne critique Fatima sans l'avoir vu... c'est une habitude assez française de donner son opinion sur la seule foi d'une réflexion personnelle. Il m'arrive de le faire, mais pas à l'antenne d'une grande radio nationale, juste dans le cadre cosy et private de cette page...
 
Il évoque les raisons politiques qui se cacheraient derrière le choix de ce film pour le César du meilleur film. Il lui faut donc voir Fatima pour comprendre l'énorme sensibilité des personnages féminins. Réalisme, émotion, Fatima mérite 100 fois son César.
 
Quant à Guillaume, si j'en juge au récent Eperdument vu au cinéma, je me demande si son avis a les atours de la pertinence... A-t-il voulu interpréter un personnage un peu mâle pour sortir de l'image un peu crétine donner par "... les garçons à table"? Mauvaise pioche...

Margot Robbie parle d'Harley Quinn

Margot Robbie parle de son futur rôle dans le très attendu Suicide Squad. Que nous dit-elle: "Je pense que je suis plus impatiente que tout le monde de voir ce film. Quand des gens me disent qu'ils ont hâte de le découvrir, je leur répond 'Vous n'avez pas idée ! J'en ai encore plus envie que vous' Je pense que ça va être très cool."
 
Elle est donc super excitée par sa prestation. On ne la verra pas trop blonde et pulpeuse, mais plutôt barrée et habillée comme une voyoute décomplexée. Elle ajoute: "J'aime l'idée d'avoir un personnage féminin qui soit autant une dure à cuire et qui se révèle en fait plus drôle, plus folle et plus forte que certains des hommes. Je pense que cela arrive rarement."
 
Futur rôle culte? C'est possible, elle prend en tout cas un chemin complètement iconoclaste pour interpréter un personnage dérangé:" Il y a eu le costume de bouffon du roi, le corset et la jupe, le pantalon en cuir, et nous avons vraiment essayé tous les types de costumes pour elle. J'aime vraiment celui que nous avons finalement choisi. Et qui sait, peut-être qu'elle portera la tenue de bouffon dans les suites."
 
En gros, elle a choisi la version sexy du costume. Et pourquoi pas :D

House of cards saison 4

La saison 4 d'House of Cards vient de débuter. Les 3 premiers épisodes sont disponibles en streaming. Premier sentiment: les élections battent leur plein, Frank Underwood se débat dans la mêlée. Enjeux avant tout politiques, complexes et finalement pas très divertissants.
 
Un des points forts de l'inimitable saison 1 tenait aux nombreuses répliques adressées à la caméra et donc au spectateur. En brisant le 4e mur, Kevin Spacey livrait sa duplicité et son absence de pitié. Truculent, sans vergogne, Frank Underwood portait la série.
 
Maintenant, il est presque fatigué... se prenant les pieds dans des manoeuvres maladroites. Je suis honnêtement moins motivé par cette saison... ca manque de scènes choc et de répliques cultes. Ca s'endort doucement...

Quid de Jon Snow?

Alors que la saison 6 de Game of Thrones approche à grands pas, une question taraude les fans: quid du destin de Jon Snow dans la série? Kit Harrington a parlé, je ne compte pas prendre ses propos pour argent comptant, je me contente juste de les relayer:
 
"Ecoutez, je ne suis plus dans la série. Et je ne suis définitivement pas dans la saison 6. J'ai effectivement joué quelques scènes, mais c'était pour incarner le cadavre de Jon Snow. C'est d'ailleurs l'une de mes meilleures performances ! Je ne sais pas ce qui va se passer dans la nouvelle saison. Je sais juste combien de temps je joue un cadavre, mais je ne peux pas vous le dire."
 
Voilà, l'impatience de la foule croit exponentiellement à mesure que la saison 6 approche... cette interview est comme un os lancé au chenil de klébards, mais bon, on verra bien ce qu'il en sera!

Qu'est devenue Adèle?

Adèle Exarchopoulos a explosé lors de la sortie de "La Vie d'Adèle". Palmé à Cannes en 2013, acclamé par la critique avant d'être descendu aux César, le film d'Abdel Kechiche m'avait transporté dans un monde de sentiments et de passion. Un vrai beau coup de coeur cinéma malgré quelques longues et pas nécessaires scènes de sexe hard.
 
Les 2 actrices Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos donnaient une extraordinaire dimension à la relation d'amour/haine entre deux personnages à fleur de peau. Si la carrière de Léa s'est envolée vers les sphères hollywoodiennes à la suite de Marion Cotillard, qu'est devenue Adèle?
 
Aperçue subrepticement dans le confidentiel mais puissant "I used to be Darker", elle a enchainé avec les trois Qui vive, Les Anarchistes, Eperdument. Sa carrière réons-elle aux attentes placées en elle?
 
A force de rester cloitrée dans des rôles à la forte dimension sensuelle, elle risque de s'enfermer dans cette image de femme prédatrice. Je lui souhaite l'ambition de casser ce symbole. Qu'elle devienne victime, bourreau ou scientifique, elle pourrait passer à la phase d'après. En arrêtant également de faire sa sempiternelle moue avec la bouche entrouverte. Par exemple.
 
Un avis?

Palmarès début 2016

Et si on faisait un petit debrief sur les 2 premiers mois ciné 2016? Des surprises, des confirmations, des films puissants. Un bon début d'année au cinéma!

Quels films m'ont particulièrement marqué au ciné? Compte-rendu chronologique.
- Tangergine (4/5): le virée de 2 outsiders dans les rues de LA. Touchant et corrosif.
- Janis (5/5): un documentaire éblouissant sue la grande Janis Joplin.
- The Revenant (4/5): une plongée surpuissante dans le grand nord, une quête de vengeance pour le duo gagnant Inarritu/DiCaprio
- Danish Girl (4/5): Ah, Alicia Vikander... émoticône heart
- Free Love (4/5): Julianne Moore et Ellen Page face à la maladie... bouleversant
- Steve Jobs (4,5/5): Sans Léo, Michael Fassbender aurait eu l'Oscar, c'est dire...
- A Perfect Day (4/5): une virée tragicomique dans le quotidien d'une ONG en ex-Yougoslavie.
- La Vache (4/5): une comédie qui fait du bien, un grand moment de bonheur.
- Les Innocentes (4,5/5): un couvent en Pologne, des religieuses enceintes... film bouleversant d'Anne Fontaine.
- Soleil de Plomb (4/5): 3 histoires d'amour en ex-Yougoslavie, le coup de coeur de la dernière semaine (vu en avant-première).

Voilà, petite liste personnelle... et vous, des films marquants depuis début 2016?

The Big Short, pépite de 2015

Cette image résumé tout The Big Short. L'ahurissement est total quand le personnage joué par Steve Carell comprend à quel point la déflagration de la catastrophe va être gigantesque. Lui si volubile, il en perd le langage...

Une bonne raison d'aller voir The Big Short?

Critique de The Big Short

Le Cinéma avec un Grand A livre sa critique de The Big Short avec cette phrase finale qui résume bien ma philosophie du film: "Cette comédie est clairement destinée à ceux qui maitrisent un petit peu le sujet".
 
Je ne l'ai jamais caché, j'ai pris mon pied devant ce film intelligent, super bien monté et d'une pertinence désarmante. Les mécanismes de la crise de 2008 sont décortiqués, les points de vue apportent un éclairage brillant sur l'affaire des subprimes. Avec toujours en ligne de mire ces millions de particuliers qui ont absolument tout perdu, du jour au lendemain.
 
MAIS le sujet est technique et peut perdre pas mal de spectateurs en route. Il m'a fallu voir les film 3 fois pour mettre tous les morceaux bout à bout. Et j'ai une culture financière solide. Alors je n'ai aucun mal à penser que le film puisse perdre la majorité des spectateurs.
 
Vivement sa sortie en DVD!
Lien vers la critique: http://lecinemaavecungranda.com/2016/03/04/the-big-short-2015/

Le Making of de The Revenant

Les images du making of de The Revenant sont disponibles. Et elles sont impressionnantes. Conditions de tournage éprouvantes, changement climatique, Indiens d’Amérique et Histoire des États-Unis, le document est à voir pour se rendre compte véritablement des conditions du tournage et de la philosophie qui l'a animé..

 

Inarritu donne des pistes pour comprendre ses objectifs, Léo partage ses commentaires, c'est puissant... un futur classique des making of... Vous devez absolument trouver 44 minutes pour regarder ce document complètement fou.

Léo et son cookie

Les médias n'ont que ça à faire, disséquer les relations intimes entre Léo et un cookie, c'est vraiment très intéressant... Tout le monde a le droit d'avoir une fringale pendant une longue cérémonie comme celle des Oscars!
 
C'est vrai qu'il sort le bout de sa langue, il a l'air très content d'enfin pouvoir se nourrir. Pour éviter l'hypoglycémie, il va dévorer le petit cookie sans défense. Tout pour aller chercher son Oscar sans risquer l'évanouissement.
 
C'est fou ce qu'on peut raconter comme bêtises sur un sujet aussi peu intéressant. En plus sa voisine prévient les potes qu'il va y avoir distribution de cookies, il a intérêt à rapidement se les morfaler sous peine de se les faire piquer!

Le retour de House of Cards!

Frank Underwood est de retour pour de nouvelles aventures... glaçantes. Le nouveau Président des USA doit assurer son élection, gérer les affaires courantes et affronter son épouse... La fin de la saison 3 laissait de nombreuses portes ouvertes, cette saison 4 risque d'être riches en turpitudes et en embuches.
 
Kevin Spacey et Robin Wright sont de retour dans une des meilleures séries américaines de ces derrières années. Coup de théâtre, cynisme, duplicité, les faux semblants sont rois et les obstacles nombreux.
 
Après Vinyl et avant 11.22.63, ça risque de surcharger l'agenda... mais que ne ferais je pas pour Frank Underwood?

Le retour de Ghost in the Shell

Nouvelle du jour: Takeshi Kitano jouera avec Scarlett Johansson dans l'adaptation ciné de Ghost in the Shell. Enfin un peu de cohérence... Il sera Daisuke Aramaki, fondateur et président de la redoutée Unité 9, chargée de protéger le monde des menaces les plus imminentes.

Le tournage a débuté en février en Nouvelle-Zélande. Gand fan du manga animé, j'attends avec impatience cette adaptation filmée. Le doute concernant Scarlett existe mais je suis optimiste. Ils ne vont quand même pas rouler le mythe dans la gadoue!

Je me demande s'ils vont reprendre cette musique hypnotique et lancinante... ces voix, je suis transi d'émotion!

The Wall

Les dessins animés pour adultes existent depuis longtemps. La preuve dans The Wall, le film d'Alan Parker adapte l'album sombre et paranoïaque de Pink Floyd. Une Rock Star part en live, sa mère l'a surprotégé, ses profs l'ont brimé, sa femme l'a quitté. Il construit un mur mental pour se protéger et se rêve en leader fasciste avant la chute finale.

Alan Parker mélange acteurs réels comme Bob Geldof et Bob Hoskins, et scènes d'animations. Oeuvres du dessinateur Gerald Scarfe, les dessins sont précis et monstrueux et accentuent la narration. Avec en plus la musique du Floyd, c'est beau...

Le lien renvoie vers une chanson qui n'existe pas dans l'album. Empty Spaces est raccourcie sur le double album et plus longue dans le film. Avec les images de Scarfe, c'est puissant... Shall we buy a more powerful car? La société de consommation est décriée avec des dessins glaçants...

Ben Affleck évoque Batman Vs Superman

Batman Vs Superman sort sur nos écrans le 23 mars prochain. La promotion commence à s'intensifier et après un dernier (?) trailer, Ben Affleck sonne la charge. Il parle de son personnage de Bruce Wayne. Pas un mec de 25 ans qui débite des blagues à la chaine.
 
Il évoque Bruce Wayne comme un homme qui comble un manque à sa vie et fait le point sur sa carrière. Un mec usé par ses années de lutte et qui a muri. Ben évoque la BD de Frank Miller The Dark Knight (rien à voir avec le film du même nom) comme très forte inspiration du film. Plutôt une très bonne nouvelle!
 
Une BD culte qui a rendu à Batman ses attributs d'être humain vieillissant sous le masque et sous la cape. Aigri, vengeur, il n'a jamais eu à se confronter à des non-humains. Ben évoque la situation actuelle avec ces évènements improbables qui peuvent survenir n'importe quand. Des banques peuvent couler, des immeubles s'effondrer, un contexte dangereux et nouveau. Des réflexes inédits surviennent...
 
Quand Ben souligne que "Batman v Superman parle du manque de compréhension de l’autre et des menaces qui viennent de l’extérieur", ça fait réfléchir. On est loin de la sucrerie Deadpool... Même si Ben rappelle qu'il a du faire un an de musculation pour préparer le rôle. Pas de tout repos d'endosser la cape de Batman!
 
Une interview à lire absolument!
Le Lien: http://www.premiere.fr/Cinema/News-Cinema/Batman-v-Superman-Ben-Affleck-Batman-est-un-mec-un-peu-casse

Zac Efron au ciné

Vous vous souvenez de cette scène de Paperboy? Le rêve éveillé de Zac Efron avec Nicole Kidman en robe de mariée? Ce montage ultra dynamique, cette trépidante musique pleine de cuivres? Et Matthew McConaughey dans ce rôle ultra sobre de journaliste taiseux? J'adore ce mélange, avec le black en sueur qui vitupère...
 
De mémoire, je pensais vraiment que ce film lancerait la carrière ciné de Zac. Il se débrouille plutôt bien dans cette enquête putride à l'ambiance glauque. Son personnage est discret et laborieux... bien loin de ses performances historiques dans High School Musical.
 
Mais le box office en a décidé autrement et son échec cuisant dans le pourtant pas si mauvais We Are Your friends l'a motivé à revenir dans des productions plus... moins... bref. Il apparaitra dans l'adaptation ciné d'Alerte à Malibu. Fin des rêves de carrière ciné arty...

Projection de Truman

Projection presse de Truman aujourd'hui. Film espagnol/argentin avec le toujours impeccable Ricardo Darin et Javier Camara. Le film a cartonné lors de la cérémonie des Goya, l'équivalent espagnol des César.
 
Jugez plutôt: Meilleur Film, Meilleur Acteur (Ricardo Darín), Meilleur Second Rôle (Javier Cámara), Meilleur réalisateur et Meilleur Scénario Original. Ca donne l'eau à la bouche, ça risque d'être plutôt pas mal.
 
Le pitch: Julian, un madrilène, reçoit la visite inattendue de son ami Tomas qui vit au Canada. Ils sont loin de se douter qu’ils vont passer avec Truman, le chien fidèle de Julian, des moments émouvants et surprenants…

Hommage à Christian Bale

Pendant ce temps, Christian Bale profite de son Oscar du meilleur second rôle remporté en 2011 pour sa prestation flamboyante dans The Fighter. Juste pour dire qu'à défaut de Sly, j'aurais préféré que Christian Bale reçoive l'Oscar cette année pour son rôle habité dans The Big Short au lieu du lus anecdotique Mark Rylance...
 
Mais le fabuleux film d'Adam McKay n'a pas trouvé grâce aux yeux de l'académie sauf pour le Meilleur scénario adapté. Bien dommage, ce film est pourtant finement drôle et relate de manière ludique et pédagogique la terrifiante crise des supprimes de 2007.
 
L'histoire jugera mais TBS méritait autant voire plus la statuette du Meilleur film que Spotlight. Montage de fou, effets visuels, scènes à l'humour grinçant, quarteron d'acteurs investis, The Big Short est une vraie pépite en or massif, et Bale n'y est pas pour rien!

Léo extatique

Je découvre cette photo, première question: s'agit-elle d'un montage ou d'une vraie photo? émoticône grin

 

Si c'est pas un montage, c'est très drôle!

Idriss Elba et Matthew McConaughey réunis à l'écran

Idriss Elba et Matthew McConaughey réunis dans la prochaine adaptation de la Tour Sombre, c'est plutôt une bonne nouvelle. Stephen King le confirme lui-même, aucune raison d'en douter, donc.
 
Les deux personnages se livreront bataille pour conquérir une mythique Tour Sombre. Le toujours prolixe Stephen King a rédigé huit tomes, ça devrait donc être particulièrement dense. L'ouvrage mélange heroic fantasy, horreur et western, on sera donc à mi-chemin entre Game of Thrones et Sergio Leone.
 
Prévu pour le 13 janvier 2017, le film commence au milieu du récit de King et non au début. Je n'ai pas lu le livre, ça ne devrait donc pas me déranger. L'histoire se déroule de nos jours, ça me donne donc hâte de voir le résultat!

Fatima ressort sur les écrans

Suite à son éblouissant et inattendu succès aux César, Fatima va ressortir dans les salles; L'occasion pour vous de pouvoir admirer cette belle pépite cinématographique que seuls 255 000 personnes avaient pu admirer en 2015.
 
Touchant et émouvant Fatima narre le combat d'une femme pour assurer un confort suffisantt à ses deux filles. Lutte de génération, lutte de caractères, les trois personnages sont autant de pièces détachées d'un même puzzle. La fille sérieuse et travailleuse même si attirée par les sirènes de la jeunesse, la fille plus dévergondée, la mère femme de ménage qui se tue à la tâche en oubliant de vivre.
 
Un film plus subtil qu'il n'y parait et surtout ancré dans la réalité la plus objective. Le quotidien d'une famille issue de l'immigration n'est pas forcément faite que de trafics et de petits larcins, comme certains veulent le faire croire, mais aussi de travail, de petites peines et de grandes joies. Un film qui permet de dénoncer les préjugés et offre une belle part de vérité. Vous savez ce qu'il vous reste à faire!

The Revenant trouve son public

Effet Oscar? Effet Léo? Effet Inarritu? The Revenant a dépassé le million d'entrées en France. Très très joli score, mérité autant pour le film que pour l'acteur ou le réalisateur. OK, le film est long et parfois aride, mais c'est tout de même un grand moment de cinéma.
 
The Revenant rencontre un vrai succès public, preuve de l'engouement du public pour les films ambitieux et puissants. L'investissement de l'acteur et du réalisateur dans ce film ne fait aucun doute, leurs succès respectifs aux Oscars fait plaisir à voir. Inarritu est le vrai successeur de Kubrick...
 
Ne reste plus qu'à juger de l'impact du bouche à oreilles, pour voir si le film atteindra les 2 voire les 3 millions d'entrée! Succès critique, suces public, c'est un vrai rêve que ce film. L'ambition rejoint le besoin d'évasion du public, ça n'arrive pas tous les jour...

Qu'advient-il de Jack dans Titanic?

Souvenez-vous de la fin de Jack dans Titanic. On quittait Léo glisser paisiblement et tristement dans les eaux de l'Atlantique Nord. Congelé mais parti avec la satisfaction d'avoir sauvé sa belle Rose, perchée confortablement sur une table en bois qui aurait pu recevoir aisément 2 personnes... mais ne revenons pas sur ce scandale.
 
La série Robot Chicken et la chaîne Adult Swim imaginent l'étape d'après. Jack glisse donc dans les eaux de l'Atlantique Nord et là... c'est beaucoup moins romantique. Les animaux du monde marin se font un festin de la carcasse de Jack.
 
Vidéo bien fun qui remet les choses à leur place. La réalité est souvent beaucoup plus fun que la comédie :D

Le frère de Stallone, déçu pas les Oscars

Le frère de Stallone en veut méchamment à l'Académie des Oscars. L'Oscar du Meilleur second rôle est passé sous le nez de Sly pour récompenser le (tout de même) méritant Mark Rylance pour sa très bonne prestation dans Le Pont des Espions.
 
Le frérot se plaint d'une vendetta contre un acteur souvent raillé et méprisé. Il est vrai que la carrière de Sly n'a pas été qu'un enchainement de super films mais il a tout de même éclôt avec un Rocky premier du nom récompensé fort justement en 1977. Il y a presque 40 ans les Oscars du Meilleur Film et du Meilleur Réalisateur faisaient triompher Rocky. Stallone n'avait rien eu mais....
 
La phrase de Frank Stallone claironne sans ambiguïté sur Twitter: "L'Académie devrait avoir honte. C'est clair comme le nez au milieu du visage que Sly a gagné. Mark qui ? C'est vraiment des foutaises hollywoodiennes." Sly a eu le Golden Globe, c'est déjà ça...
 
J'aurais également aimé voir triompher Sly. Son rôle dans Creed est sobre et touchant, ça aurait été une belle apothéose pour lui. Et vous, déçus tout pareil?

Portman en Kennedy

Film en cours de tournage sur la vie de Jackie Kennedy. La veuve du président américain sera interprétée par Natalie Portman. Produit notamment par Darren Aronofsky, le long métrage "Jackie" se concentrera sur la vie de Jackie après l'assassinat de son mari le 22 novembre 1963 à Dallas.
 
Natalie Portman est plus vraie que nature dans le rôle de celle qui défraya la chronique en épousant le milliardaire Onassis après le deuil de son mari. Une vie romanesque, idéale pour un film qui s'appesantira sur les zones d'ombre de la diva française.
 
Le genre de biopic scandaleux, dans la lignée de lui consacré à Lady Di avec Naomi Watts. Je ne l'avais pas vu celui-là, ça ne me disait trop rien... vous l'avez vu? C'était bien?

24FPS sur CinéMaRadio!

J'évoque The Revenant sur CinéMaRadio! Ma douce voix évoque mon enthousiasme face au film impressionnant d'Inarritu. Un film à voir absolument et à apprécier malgré ses nombreuses faiblesses... Et surtout, un film qui DOIT absolument mener Léo sur le toit du monde!
 
Alors je vous demande un peu d'indulgence, j'ai fait l'enregistrement des 8 minutes en une fois, ça demande de la concentration et de l'application. Je vais faire en sorte de pouvoir faire un peu de montage audio et savant très bientôt!
 
Si vous avez des commentaires, je suis preneur! Des trucs constructifs, hein, pas du Stanislas Bashing gratuit! Ce n'est pas une question d'amour propre, juste une envie de mieux faire la prochaine fois, dès demain! Merci à vous!
http://www.cinemaradio.net/#!24-films-par-seconde/cu82

Léo, la quête de l'Oscar

Les images fun de Léo se multiplient sur le net, celle là me plait bien émoticône grinQu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour avoir un Oscar!

Et si Léo ne gagnait pas l'Oscar?

Léo a loupé l'Oscar en 2014. Je ne dis pas qu'il ne méritait pas l'Oscar pour son rôle délirant dans The Wolf of Wall Street... je dis juste que Matthew McConaughey le méritait plus que lui. C'était son année comme 2016 est l'année Léo.
 
Pour répondre aux critiques que j'anticipe, un commentaire: le fait de perdre 20 kilos est évidemment un point crucial mais pas suffisant. La prestation de MmC est touchante et étonnamment convaincante. Il devient littéralement ce redneck qui entame une crise de conscience suite aux tragiques conséquences de sa vie dissolue. Le film est un incroyable réquisitoire contre le comportement scandaleux des autorités gouvernementales.
 
Et pour 2015, Eddie Redmayne était l'élu. C'est comme ça, tous les ans il y en a un qui se détache irrémédiablement. C'est finalement assez rare qu'il y ait une vraie bataille. Enfin, on verra ça demain matin, parce que si Léo ne gagne pas, il y aura une 3e guerre mondiale :D

Suicide Squad nous fait saliver

On respire deux secondes et on pense à autre chose qu'aux cérémonies de remise de prix. Un spot TV de Suicide Squad a été dévoilé. On voit nos anti-héros préférés se la donner grave. Ceux qui suivent verront certainement qu'il s'agit du trailer précédent accéléré et expurgé.
 
Le résultat est quand même super détonnant et donne super envie d'être début août pour enfin voir le film... un des films les plus attendus de l'année avec les déjà visionnés Hateful Eight, Deadpool, The Revenant et avant le très espéré Batman Vs Superman.
 
Plus je vois Jared Leto en Joker, plus je me surprends à oublier Heath Ledger et Jack Nicholson. Ces glorieux ainés seront en bonne compagnie avec le souvent surprenant acteur. Très bon. De plus en plus?

Après les César, quel film rattraper?

Bonne question de lendemain de cérémonie des Césars: quel film français de 2015 allez-vous tenter de rattraper en premier? Entre Marguerite, Les Cowboys, Mon Roi, Mustang, Fatima, La Loi du Marché, Trois souvenirs de ma jeunesse, La Tête Haute, L'hermine, Le Petit Prince, Valley of Love et Birdman, un film sera-t-il visionné par vous rapidement???
 
J'avoue que parmi tous ces films, deux m'ont plutôt rebuté mais je vais me forcer. Trois Souvenirs de ma Jeunesse et Valley of Love ont tout pour me tenir à distance mais je vais jouer le jeu et tenter l'impossible. Les regarder sans tomber dans un coma irréversible.
 
Ma collaboratrice veut absolument voir Fatima et je trouve ça très bien. Seulement 255 000 personnes ont tenté l'expérience ciné en 2015, le film mérite d'être regardé, j'espère que vous serez nombreux à suivre ce bel exemple. Sinon je l'ai déjà trainé voir Mustang, Marguerite, Birdman, La Tête Haute et L'hermine, elle est plutôt au point. Je suis fier d'elle :D