"The Gambler" est passé quasi inaperçu dans nos contrées. Sorti directement en DVD, il narre l'histoire de Jim Bennett (Mark Wahlberg), habitué des salles de casino et flambeur invétéré. Mais quand il perd une fois de trop, il doit rembourser urgemment des usuriers peu scrupuleux.

Ce qui pourrait ressembler à une variation d'Ocean's eleven est en fait beaucoup plus profond qu'il n'y parait. Jim est-il vraiment un flambeur? Ou Juste un homme qui pour se guérir de la peur du vide se place le plus près possible du précipice?

Et comme le film s'inspire du livre Le Joueur de Dostoievsky et cite L'étranger d'Albert Camus, on comprend bien vite qu'il ne sera pas simplement divertissant. Jim est-il un disciple de Merusault, détaché des contingences sociales et avide de liberté personnelle? En homme libre, il perd pour mieux gagner.

John Goodman et Brie Marson accompagnent Mark Wahlberg dans ce film que je vous recommande chaudement. Et comme la chanson de Pink Floyd, l'immense "Time" résonne au détour d'une scène, ça ne peut que plus vous motiver!