Séance DVD surprenante ce soir avec un film de Spike Lee datant de 1999 "Summer of Sam". New York subit une des pires canicules de son histoire tandis qu'un tueur en série sème l'effroi dans les rues de la ville. Quelques membres de la communauté italienne se mettent en tête de retrouver le serial killer... mais la chaleur fait tourner les têtes et la quête de justice se transforme en quête de vengeance et les boucs émissaires ne sont pas longs à être désignés.

Ambiance forcément moite pour un long métrage assez iconoclaste. Les principaux protagonistes vivent une sexualité débridée et la récurrence de discussions explicites et de scènes de plus en plus crues contribuent à l'atmosphère poisseuse. Un tout jeune Adrien Brody fait ses premiers pas dans un rôle de punk barré qui préfigure les grands rôles à venir.

La juxtaposition d'histoires particulières aboutit à une réflexion pas inintéressante sur les faces obscures de l'esprit humain. La complexité de l'être humain, les luttes sociales et les éternels réflexes grégaires. Pas un grand film, mais un film qui interpelle... content de l'avoir vu!