Le premier film de James Gray est un film d'hommes, rude, âpre, triste. Il marquait dès le départ la carrière du réalisateur américain. Tim Roth et Edward Furlong sont crispants à souhait. Comme dans The Yards et La nuit nous appartient, la vie difficile de la mafia russe sert de cadre au film.

Economie de mots, économie de moyens, le film est hypnotique, et Tim Roth magnifique en tueur récalcitrant qui ira au bout de son chemin de croix. Brighton Beach sera le tombeau de ses illusions et de ses proches.

Même si j'ai une affectation particulière pour La nuit nous appartient, ce film lançait formidablement la carrière de James Gray. La classe.

Et vous, vous préférez Little Odessa ou La nuit nous appartient?