Le Cuirassé Potemkine est un classique du cinéma. Film muet, en noir et blanc, de Serguei Eisenstein tourné en 1926, il est régulièrement cité dans les 10 meilleurs films ever. Depuis le temps qu'il était sur mes tablettes, je me suis enfin motivé pour le regarder. Une petite heure de visionnage, c'est rapide.
 
Le film se découpe en 4 parties. Le soulèvement des marins du Potemkine, la joie des insurgés et de la population, la répression avec la fameuse scène du landau reprise dans "Les Incorruptibles" par De Palma, la lutte finale du bateau contre la flotte du Tsar.
 
Document de propagande communiste, le film traite de sentiments universels. La lutte pour l'affranchissement, la quête de la liberté, la fraternité. La narration met en regard les comportements arbitraires des puissants contre les aspirations libertaires des opprimés. Un peu manichéen mais efficace.
 
La caméra d'Eisentein cadre avec maestria des plans qui ont fait date, inspirant des générations de réalisateurs. Le visionnage fut des plus agréables, avec cette sensation diffuse de rendre hommage à l'histoire du cinéma. Un film à voir!