Séance VOD de l'après-midi avec Daddy Cool. Mark Ruffalo est un papa bipolaire à la fin des années 70. Il alterne entre phases d'intense euphorie et dépressions profondes. Pas simple à gérer pour son épouse et leurs deux filles.

D'un pitch plutôt emphatique, Maya Forbes livre un film un peu opaque. Le héros vit dans son monde et ne laisse rentrer dans son univers ni sa famille ni le spectateur. La faute à une narration un peu déstructurée et à des personnages qui surjouent un tantinet.

Reste un propos d'actualité. Pas facile de vivre normalement quand la maladie prend une trop grande place dans le quotidien. La bipolarité, ce n'est pas simple en vrai et le sujet est ardu au cinéma. A voir quand même, pour un moment ciné pas comme les autres.