Batman Vs Superman, who's the winner?

Superman vient de l'espace, il détient des super pouvoirs, il pourrait anihiler toute vie sur terre et mener la belle vie avec son harem à Tahiti. Pourquoi se prendre la tête? Les auteurs américains en ont fait un petit toutou sauveur des states, il sent la propagande à plein nez. La BD "Red Son" en fait une parodie pertinente en faisant atterir son vaisseau en URSS, le transformant ainsi en défenseur de la faucille et du marteau. Variante très intelligente, qui souligne le poids géostratégique de détenir un super héros dans ses rangs. Un peu comme abriter un Dr Manhattan dans son labo dans Watchmen.

Bref, les cheveux gominés et la cape rouge en font un symbole, il est super fort, et il ne m'a jamais fait rêver. Trop parfait, les félures seraient artificielles.Les dés sont pipés dés le départ.

Superman n'existe pas et ne peut pas exister, jeunes gens, mettez vous ça dans le crâne! Pourquoi en fait un héros torturé? Le prochain Batman Vs Superman tente une approche novatrice... Superman déclenche l'ire d'une partie de la population. Son statut quasi divin provoque le rejet, le héros n'en est plus un. Et tout de suite, je suis beaucoup plus intéressé!!! 

 

Batman est un multimilliardaire pourfendeur de la criminalité urbaine de Gotham. Ca commence mal. Il s'autoproclame justicier sans que personne ne lui ait demandé quoique ce soit. La situation catastrophique légitime ce statut et personne ne trouve rien à redire. Placé sur la liste des personnes recherchées, il n'est pas inquiété par la police qui joue un double jeu et mène mollement son enquête. Batman est un maniaque schizophrène à l'existence multiple. Il porte un masque et n'assume pas son statut, il se cache. Pour se protéger ou pour agir tranquillement, en toute impunité? Pas de cheveux gominés, mais un casque à pointes et une armure résistante aux balles, plus des gadgets et une base secrète financée par son entreprise. Mais que fait le fisc?
Batman est un être humain normal quoique légèrement bodybuildé et assez intelligent. Une sorte de surhomme quasi parfait. Oui mais non, pas si parfait que ça.

Son statut est un fardeau et l'empêche de vivre normalement, de se faire aimer d'un amour vrai par la femme qu'il aime. Son seul compagnon est son majordome... sans parler de Robin, dont Joel Schumacher en fait une icône gay. Pourquoi pas. Sauf que Batman pense à Rachel, ce couple à 3 est voué à l'échec.

Les versions de Tim Burton puis surtout de Nolan font de Batman est un être tiraillé, un chevalier noir. Frank Miller est passé par là, transformant la gentille chauve souris en criminel raté. Son fond de bonne conscience survit au souvenir angoissant du meurtre parental. Ben oui, dans beaucoup de films, le méchant est un ancien enfant traumatisé qui a mal tourné. Batman a été traumatisé mais s'en est sorti. Coup de bol! Simplement, il est l'autre face de la criminalité. Comme dit si bien le Joker dans "The Dark Knight": You complete me. La criminalité sera aussi intraitable que Batman est sans pitié, chacun stimule l'autre à plus de créativité. Le cercle est sans fin, Superman peut anihiler, Batman ne peut pas. Il a choisi la loi, il ne peut pas éliminer ses adversaires, bien plus forts que les moyens à disposition de la justice.

Une bonne méthode pour comparer les 2 super héros revient à comparer leurs nemesis préférés. Le Joker contre Lex Luthor. Si on parle de la version Heath Ledger, il faudra attendre de savoir ce que donne Jesse Eisenberg pour se faire une idée. Sinon on peut revenir à Jack Nicholson contre Gene Hackman, mais je trouve ça moins intéressant. Nolan est revenu à la sève. Le méchant doit être sans pitié, à la logique toute particulière, intelligent, quasi diabolique. Heath Ledger s'en sort à merveille et a créé un nouveau mètre étalon du méchant.

Au final, le petit vote organisé sur le compte Facebook de 24FPS est sans appel: 16-4 pour Batman. Mais comparer le Batman de Nolan au Superman de Man of Steel, le kryptonien n'avait aucune chance.

Je suis moi-aussi un fan absolu de Batman, depuis toujours, bien avant la version Michael Keaton. Mais je laisse une chance à Superman. Car le voir se faire rétamer par Batman va me le rendre beaucoup plus sympathique. Surtout si Batman est interprété par Ben Affleck.

Voir un super héros invincible à terre, moi ça me fait frissonner. Et si Batman devient un quasi méchant, ça ne changera rien pour moi, ça ne fera que l'épaissir un peu plus à mes yeux.

 

Je vote donc Batman mais j'attends ce Batman Vs Superman à peine moins que le prochain Star Wars VII, c'est dire!