a vu "Une famille respectable". Film iranien présentant la situation sociale actuelle au regard des évènements des années 80 (début de la république islamique, guerre avec l'Irak) avec en premier plan un jeune prof installé depuis 22 ans en occident et revenu au pays pour enseigner temporairement. Il se retrouve piegé, sans possibilité de quitter le pays. Heureusement, des membres de sa belle-fami...lle tentent de l'aider (du moins, c'est ce qu'il croit). Le film navigue constamment entre présent et passé, tentant de faire passer l'inconfort du héros, déraciné et incapable de comprendre ce qui lui arrive. Rythme lent soulignant l'incompréhension, rapports sans cesse tendus avec les gens, le héros est visiblement déboussolé. Néanmoins, ce héros qu'on aimerait bien connaitre mieux, ne se départ pas de son regard lointain, tout perdu qu'il est. L'émotion ne passe pas, ne créant hélas que trop peu d'empathie. Au final, on aimerait adhérer à sa quête de vérité, mais... le film est par trop contemplatif, nous laissant sur le bord de la route. Dommage.