2h36 de The Revenant, c'est à la fois intense et excessif. Léo mérite 100 fois son futur Oscar dans ce rôle puissant de trappeur vengeur plus fort que la mort. Le film est d'un réalisme bluffant, je plains le preneur de son et le cameraman forcés de se trainer dans la neige pour capter les pieds qui crissent et le souffle rauque.

Ce film est une expérience quasi-documentaire. C'est bien mais... à viser l'ultra réalisme, Inarritu manque peut être la dimension purement cinématographique. Les nombreux plans à la Terrence Malick, la violence brute de décoffrage, les exploits physiques réalisés par les acteurs, ça sentirait presque l'exercice de style...

Mais je n'en dirai pas plus. Je ne mets pas de note, je vous laisse découvrir ce film quand même bluffant, voire radical. Sortie le 24 février, patience patience!

 

La critique complète sur le site Gentleman Moderne: http://gentlemanmoderne.com/the-revenant-critique-film-avis/

2e critique sur Publik'Art: http://publikart.net/the-revenant-film-rugueux-de-alejandro-inarritu/