Autre critique plus complète, plus ancienne, plus étoffée, plus bas dans la liste des critiques.

 

J'étais sorti sur le cul de la projo presse de The Big Short (5/5), je sors estomaqué de la séance d'aujourd'hui. Ce film sur la terrifiante mais rébarbative crise des subprimes en 2007/2008 aurait pu être un documentaire. Que personne n'aurait vu. Sans intérêt car trop technique et ennuyeux.

En lieu et place, on a droit à des acteurs au top, de l'humour et beaucoup d'émotion. Bale est le geek introverti fan de métal qui déduit de simples statistiques l'ineluctabilité de la crise, envers et contre tous. Carell est un gérant de fond atrabilaire ulcéré par l'immoralité et l'injustice. Gosling est un financier sans scrupules.

Leur point commun? Ils gardent les yeux grand ouverts et voient à travers le rideau de paillettes qui aveugle leurs semblables. Des challengers... Des destins passionnants à suivre et une intrigue qui fait mouche. Les turpitudes du capitalisme à leur paroxysme. Et Bale mérite l'oscar, 100 fois!

Le film de la fin d'année avec Star Wars. A voir absolument, même si le sujet ne vous semble à priori pas très fun. Le film l'est 100 fois plus que n'importe quelle comédie style Crazy Amy... Du recul, de la subtilité, ce film est une perle d'humour...

 

------------

 

Une 2e critique publiée sur Publik'Art: 

The Big Short a gagné le prix du meilleur film aux récents PGA 2016. Ce qui en fait un concurrent sérieux pour les Oscars. Surtout quand on voit que les 8 derniers gagnants des PGA ont eu l'Oscar un mois plus tard... troublant, n'est-ce pas?Mais au fait, pourquoi The Big Short est-il un film si jouissif? Quelques éléments d'explication dans le lien suivant! Oui, je rédige maintenant des articles pour Publik'Art, notamment. Vous reconnaitrez donc le style :DSi vous n'avez pas encore vu un des meilleurs films de 2015, il n'est pas trop tard, le film est encore l'affiche... Ryan Gosling, Brad Pitt, Christian Bale, Steve Carrell, c'est un vrai All Star Game!

LIEN: http://publikart.net/the-big-short-aux-sources-dun-krach-financier-planetaire/