"The best offer" est un film hautement atypique. Sous ses faux airs de film pincé et corseté se cache un thriller puissant. La note de 4/5 est la note de la surprise et de l'étonnement. Une excellent surprise!

 

Virgil Oldman est un commissaire priseur expert en art, asocial, engoncé dans son existence parfaite mais solitaire. Sa rencontre avec une héritière encore plus secrète que lui va changer son existence.

 

Vraiment un énorme coup de coeur. Le film se divise en 3 parties distinctes, avec chacune un intérêt particulier. Le début du film montre un homme renfermé, sûr de lui, désireux de se cacher de tous et de vivre sa passion pour l'art avec lui-même. Un peu filou sur les bords, il acquiert des oeuvres sous le manteau lors d'enchères qu'il dirige personnellement. Entouré des plus belles femmes du monde, saisies par les plus grands peintres de l'histoire, il vit dans un monde de rêve.

 

Seconde partie, une mystérieuse personne le charge de liquider les biens familiaux. Désireux de rencontrer cette mystérieuse commanditaire, elle se refuse à tout contact. Elle a un lourd secret qui l'empêche de se mêler au reste de l'humanité. Intrigué, Virgil s'implique de plus en plus dans cette nouvelle mise aux enchères.

 

Troisième partie.... mystère mystère! La livrer serait réduire à néant le sommet du film. Mais quel dénouement! Geoffrey Rush livre une prestation impeccable, il personnifie avec grâce et élégance le génie fait homme... avec ses fêlures et ses faiblesses. Le film vire alors au thriller et c'est complètement inattendu...

 

Ce film est un sommet du moment. Dommage qu'il ait aussi peu de publicité!!! Je le recommande chaudement!

Écrire commentaire

Commentaires : 0