A vu Still Alice (3/5). Visuel de téléfilm US mais performance poignante de Julianne Moore. Le film use (et abuse) de l'émotion mais ça marche. On est touché et ému par ce récit d'effondrement mental. Ça fait froid dans le dos...