Impressionnant Soleil de Plomb (4/5). Ce film croato-serbo-slovène est d'une puissance phénoménale. 3 histoires dans l'ex-yougoslavie sur 30 ans. 1991, 2001, 2011. 1991, les prémices de la guerre qui se dessinent dans une Yougoslavie minée par les dissensions ethniques. 2001, le pire du conflit est passé, restent les stigmates et les inimités entre survivants. 2011, la guerre est déjà loin, la jeunesse veut s'amuser mais reste un malaise sous-jacent.

Un acteur et une actrice interprètent les personnages aux 3 époques différentes, perpétuant les sentiments entre les êtres humains, par delà les antagonismes et les tensions. Les jeux sont tout en sous entendus et regards de biais. Les 2 heures de la séance passent dans un souffle, laissant le spectateur ébahi.

Le même coin de l'ex-Yougoslavie sert d'arrière fond, avec le même lac et les mêmes collines. Les maisons carbonisées disent la violence du conflit mieux que de grands discours. Quant aux histoires d'amour, elles sont diverses, fortes, profondes ou fugaces.

Un vrai film à voir absolument!

 

Critique complète: http://publikart.net/soleil-de-plomb-dalibor-matanic/