(Attention, un peu de spoiler, pas le choix) Dyptique de Kiyoshi Kurosawa tourné initialement pour la télévision, ce drame hypnotise et captive. Le premier épisode, bientôt suivi par un deuxième ("Shokuzai - Celles qui voulaient oublier"), pose les bases de la dramaturgie. Le côté "téléfilm" un peu voyant bascule rapidement dans une intrigue autrement plus complexe et fascinante. Passé en 2 heures d'un "Mouais, c'est long" à un "Wouhahou" extatique, je me suis laissé prendre au jeu des apparences et du détricotage des caractères.

 

---

 

Une petite fille est assassinée près de sa cour d'école. Ses 4 amies, présentes, n'ont pu agir, tétanisées et bien trop jeunes pour prendre conscience du drame. Le rythme posé et glaçant de l'introduction laisse place à une étude de personnages dans le Japon moderne, 15 ans après. Les caractères de 2 amies se dévoilent, emballant le rythme autant que les péripéties, dans une atmosphère de malaise lancinant.

 

--

 

C'est peu dire que la surprise est de taille tandis que les enjeux se dévoilent lentement. Toute la dextérité du maitre japonais Kurosawa permet l'édification d'une intrigue à entrées multiples. Les deux personnages féminins, témoins indirects du drame initial, portent la croix de la culpabilité et du souvenir, orientant ainsi leur destinée dans le japon moderne.  

 

La promesse faite à la mère de la victime, véritable pythie de cette histoire tumultueuse, engage les vies de deux jeunes femmes à tout jamais jeunes filles. La première n'accepte pas de vieillir, interdisant ainsi son passage à un âge adulte biologique, la deuxième devient professeur afin de protéger les enfants, toutes deux gardent en elles une noirceur les coupant de toute humanité et de tout sentiment. Les personnages masculins sont à côté des elles des faire-valoir, qui ne serviront qu'à tenir les promesses faites à la mère désespérée à jamais.

 

Les quelques passages un peu surnaturels témoignent de l'empreinte indélébile laissée dans les esprits par le drame initial. Ne cherchant pas à s'en détacher, menant leurs vies à l'aune de la promesse initiale, les deux jeunes femmes engagent leurs destinées dans des issues à la fatalité prévisible. Mais si tortueuse. Il est fort possible que le 2e épisode se dirige vers une intrigue différente, avec des héroïnes tentant de se défaire de ce poids trop lourd. Wait and see...

 

--

 

Note: 3.5/5, premier épisode remarquable, les quelques invraisemblances et petits ratés ne gâchent en rien ce surprenant thriller émotionnel. Il me tarde de voir la suite!