Enième adaptation cinématographique du bien connu "Superman". Festival d'effets spéciaux, combats titanesques entre Clarkman et le Général Zod, le film va-t-il beaucoup plus loin? Bien loin de la profondeur du 2e Batman de Nolan, véritable maitre étalon en la matière, ce Superman envoie du lourd mais ne sert à rien. Plein les mirettes, mais rien à la fin. C'est fatigant et formaté pour un public de teenagers avides de popcorns et de divertissement bas du...front. Note: 0,5/5, tant de bruits et de fureurs pour voir Michael Shannon à des années lumières de ses prestations récentes, tout est dit. Le plein de dollars mais un quasi zéro pointé niveau critique.

--

Jar-El et son épouse catapultent le petit Kal sur terre tandis que la planète Krypton doit incessamment imploser. Le Général Zod tente un coup d'état pour arrêter l'irrémédiable mais rien n'y fait. 20 ans plus tard, le jeune Kal devenu Clark Kent prend conscience de ses pouvoirs et rencontre le Général de retour pour un combat homérique dont l'enjeu est la survie de l'espère humaine.

--

Je sens que Jar-El/Russel Crowe et Papa/Kevin Costner ont senti le bon tuyau. Rôles minimes mais rendements maximums. Leur présence anecdotique n'apporte rien au schmilblick. Le méchant Michael Shannon se sous-vend en se contentant de froncer méchamment les sourcils, très loin de ses performances récentes. 3 acteurs assez bien cotés réduits à ce niveau de performance, ça commence mal.

Superman maintenant. Henry Cavill fait un Superman bien au-dessus du dernier en date. Super baraque et super bogoss, il fait le métier. En même temps, on demande pas au super héros de faire un numéro de claquettes. Ca roule bien, mais son personnage fronce aussi les sourcils, ferme les yeux, voilà, rien de plus.

L'histoire est bien celle archi-connue. De ce côté là, pas de trahison. Le Superman années 70/80 n'est plus un héros super confiance au départ, mais un être perdu qui a peur de se faire rejeter. Intéressant, mais anecdotique. Tout est oublié à la 50e explosion, et le Superman sûr de lui revient à sa place. Celle d'un sauveur de l'humanité, admiré de tous, symbole dépassé d'une Amérique triomphante (elle qui ne l'est plus vraiment de nos jours). Superman était le héros d'une nation sûre de sa force. Peut-être n'a-t-il plus sa place en nos temps troublés actuels, il en devient anachronique et caricatural...

--

Note: 0,5/5. Caricatural, explosif à l'excès, cet homme d'acier ravira les fans de pyrotechnie, pour les autres, passez votre chemin... fatigant et longuet, le dénouement se fait bien attendre.

Écrire commentaire

Commentaires : 0