a vu "Locke" (4/5), film britannique trépidant où il ne se passe pas grand chose, du moins à l'écran, c'est très très fort de maintenir l'attention grâce à un scénario minimaliste mais très bien articulé. Un homme prend sa voiture pendant deux heures pour un trajet qui va changer le cours de sa vie. Le téléphone devient son meilleur ami, mais kit mains libres hein, il respecte les règles de sécurité!

 

Ivan Locke (Tom Hardy) trace la route et choisit son destin. Je ne spoilerai pas ce film réaliste au plus haut point. Entre sa famille, son taff, une maitresse et le fantôme de son père, il lutte deux heures durant contre le cours tortueux des évènements. La caméra le cible 90% du temps, mais le 4X4 BMW tient un rôle non négligeable, ça semble bien rouler ce beau bestiau.

 

Ivan parviendra-t-il à faire accepter son choix à son cercle proche, son boss, sa femme, un médecin, un père invisible? Le héros lutte contre lui même, avec une envie de faire demi-tour qui le taraude tout du long. Je suis fasciné par la capacité de Tom de tenir la baraque, par la seule force de sa voix et de ses regards torturés. Et pour une fois, pas un effet spécial, pas un feu d'artifice, rien, juste une autoroute interminable qui semble ne pas avoir de fin.

 

Comme le dit l'adage, la destination n'est rien, seul importe le voyage. Tom le met en exergue et captive l'attention. L'histoire est au final fort touchante, l'acteur est grandiose, je recommande ce film riquiqui mais aux grands sentiments. 

Écrire commentaire

Commentaires : 0