a vu "Les misérables", adaptation US de la comédie musicale inspirée du chef d'oeuvre de Victor Hugo, grand spectacle cinématographique donc que je conseille de voir au ciné, note: 4/5 mais je vais m'expliquer.

L'histoire est archi-connue, Jean Valjean est un personnage mythique, au même rang que Hamlet, Edmond Dantes, Don Quichotte ou Gatsby. Les adaptations abondent, et Jean Gabin, Leo Ventura, et bien d'autres ont déjà pris les traits de l'ancien détenu au destin tragique. Les personnages sont tous devenus eux aussi des mythes, Fantine, Cosette, les Thénardiers, Javert. Bref, si vous avez un doute sur l'histoire, je vous renvois vers l'ouvrage du très très grand Victor Hugo, que je porte personnellement en très très grande estime. Poète ("demain dés l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai, vois tu je sais que tu m'attends", c'est lui), auteur de théâtre (la bataille d'Hernani, c'est aussi lui), romancier ("Notre dame de Paris", c'est toujours lui), pamphlétaire, personnage politique... il y a des hommes bigger than life, et son oeuvre est d'une richesse si inouïe qu'au même titre que Bach, on se demande comment un seul homme a pu avoir été aussi prolifique en une seule vie... 

Une longue introduction pour bien faire comprendre à la multitude que je ne serai pas objectif DU TOUT. 

Selon moi, le film atteint un tel niveau d'émotion qu'on ne peut rester insensible. De là à dire qu'il rend un hommage plus qu'adéquat à la magie d'Hugo, oui je le pense. Il me semble bien que Tom Hooper a réussi son pari, combien même je ne connaisse pas du tout la comédie musicale et que les libertés prises avec l'ouvrage puissent en froisser certains. Les personnages sont parfaitement interprétés, et la musicalité apporte cette émotion brute,, quasi authentique, soulignée par le parti pris du réalisateur de faire chanter en live les acteurs. Qui s'en sortent très bien. Anne Hattaway et Hugh Jackman surprennent même par la qualité de leurs voix, et si Russell Crowe est un peu en dessous, sa voix légèrement limitée va plutôt bien à son sombre personnage.

Certains taxeront ce film d'adjectifs dévalorisants (tels que "cul-cul", ou "pleurnichard", ou "gnan-gnan", ou "longuet") ce que je peux comprendre, le film est avant tout classique, historique, romantique, donc pouvant apparaitre comme trop old school. Mais il faut se laisser porter par cette histoire tragique, par l'esprit du grand Victor, et lâcher prise. "Les misérables" est un hymne à l'amour, chrétien, paternel, partagé, de la patrie. Des grands sentiments, véritables. Qui peuvent faire pouffer s'ils ne sont pas partagés, mais peuvent également émouvoir et toucher, pour le meilleur.

J'ose penser que Victor aurait aimer cette adaptation. Son souffle héroïque, lyrique et révolutionnaire y trouve une très belle retranscription. Et voir Paris sous les barricades, avec ces jeunes hommes volontaires proclamer l'amour de leur nation et se soulever contre l'oppression sociale... et ces conditions de vie du XIXé siècle... ça peut remettre certaines choses en perspective... pas inutile à notre époque troublée...