Film du mois de Juin: Prométhéus. Certainement la meilleure surprise de l'année, le grand retour de Ridley Scott plus de 30 ans après Alien. Je pensais aller voir un film sans intérêt, et en fait pas du tout, les acteurs sont en grande forme, le scénario est béton et surtout à la fin, il y a cette fameuse scène avec... euh... avec... mais de quoi je parle moi? C'est ce qui s'appelle une belle sort...ie de route. Surtout que Prométhéus, c'est l'exact opposé de ce que je viens de parler. La plus mauvaise surprise de l'année, un retour raté de Scott, un film sans intérêt, bref. C'est bientôt le we, alors je me lâche un peu, une fois n'est pas coutume.
Non, pour parler plus sérieusement, le mois de Juin était le mois de la femme, à travers 2 films qui viennent de là-bas dit, "Les femmes du bus 678" et "Une seconde épouse". Le premier se passe en Egypte et montre 3 femmes victimes des agissements phallocrates et sans gênes de le gente masculine. Elles décident de se rebeller et de frapper là où ça fait mal... ce film est une peinture sociale sans concession, menée tambour battant. Les femmes se rebellent, elles disent non, et rien ne pourra les arrêter. Le second film se passe en Allemagne. Une jeune turque venue du pays se marie avec un turc d'Allemagne. Sauf qu'elle se rend vite compte que ce n'est finalement pas le fils qu'elle a épousé, mais le père. Face à cette situation inattendue, loin de son pays natal, elle doit réagir et choisir entre la soumission ou la réaction. De beaux films qui ouvrent à d'autres réalités, différentes et respectables, dans lequelless le combat n'est pas un vain mot, et le courage une notion qui prend tout son sens.