a vu "Les coquillettes".

Pitch et avis: film français de Sophie Letourneur, discussion entre filles, humoristique, légère, volontairement très réaliste et gauche, comme dans une réalité un peu "lose". Note: 2/5: sympathique pochade, mais sans vraiment d'allant ou de peps. Difficile d'y adhérer si vous ne travaillez pas dans le monde du cinéma.

-------

Résumé: Trois copines discutent ensemble de leur récente virée en Suisse pour un festival de cinéma. Au fur et à mesure de leur discussion, elles revivent les scènes, s'invectivent, se chamaillent. Toutes trois en mal d'amour, elles cachent des choses, se mettent en valeur ou se questionnent. Il y a Sophie, blonde midinette un peu mytho, obsédée par le seul acteur connu du festival. Camille, romantique, est dans ses rêves d'amour impossible. Carole, pragmatique, cherche juste des plans... clés en main.

---

Bien sympathique film que ces "coquillettes", définition de ses filles un peu rêveuses qui s'adonnent sans retenue à ce plat simple et efficace. Simplement, l'amour n'est pas aussi simple qu'un plat de pâtes, et leurs quasi névroses leur font imaginer maintes situations farfelues. A chercher l'impossible, elles n'arrivent à rien, et seule Carole aboutira à une folle soirée d'ébats, mais sans suite, hélas.

Les incessants flashbacks entre la soirée filles et le festival récemment vécu sont bien ficelés, surtout que les commentaires fusent, et que les images ne sont parfois pas raccords avec les différentes visions des choses. D'où humour, comique de situation et sourires. Seulement, à chercher un réalisme quasi chirurgical, le film ne décolle jamais vraiment. L'aspect cinématographique est sacrifié sur l'autel du suivi quasi "caméra au poing". Souvent un peu plat, parfois caustique, difficile d'adhérer.

Surtout que les mecs, protagonistes silencieux et spectateurs, n'ont pas voix au chapitre. Proies habituelles, ils semblent perdus, cela va de soi, fassent aux comportements farfelus de demoiselles en détresse. Le "Communication breakdown" est à son meilleur, et l'incompréhension permanente règne. Moralité, rien ne vaut une discussion franche et sincère, pour combler les trous laissés par l'imagination sans limite de nos protagonistes. En bref, rien de neuf sous le soleil!

--
Divertissement sans prétention, avec l'aspect volontairement très "fait avec des bouts de ficelle". Sympathique, mais pas forcément nécessaire, surtout si la liste des films à voir est trop longue ou au contraire très limitée.