a vu "Le roi du Curling". 

Au coeur de la suède éternelle opère un champion du curling imbattable tant sa précision millimétrique et son exigence du détail sont grandes. Les victoires en championnat s'enchainent, au prix d'un déraillement de l'esprit du malheureux, envoyé en institution psychiatrique.
Guéri de son mal, et interdit de curling, il devra se résoudre à remettre la main à la glace pour conquérir le prix délivré au gagnant du prochain tournoi et sauver son entraineur malade.
Pochade scandinave irrésistible, ce film initie tout autant aux subtilités du curling qu'à l'humour venu du froid. Rien de sérieux là dedans, et rien n'est trop barré pour déclencher le sourire. Pas le film le plus nécessaire de l'année, mais un bon moment de poilade.