a vu "Le monde fantastique d'Oz", film américain de Sam Raimi (Evil Dead, Spiderman) situé avant l'épisode de Dorothy avec ses chaussures rouges sur le chemin de briques jaunes, film Disney donc pur divertissement, mais de très bonne qualité, note: 2,5/5 parce qu'à grand renfort de merveilleux et d'enchantement, on a droit à un film pour enfants mais aussi pour adultes, à voir sans culpabilité.

--------

Situé avant "Le magicien d'Oz", le film montre l'arrivée d'Oscar Diggs, magicien de piètre envergure dans un cirque de province, arnaqueur et escroc, mais dont les aventures changeront le pays d'Oz et le feront se révéler à lui même.

Un film estampillé Disney est-il seulement formaté pour les enfants, sans réelle imagination et sans surprise pour des adultes seulement accompagnateurs? Succès majeur outre-atlantique, ce prequel semble le confirmer a priori. Mais que nenni, je vous le dis, ce film propose un réel divertissement, pour tout âge, avec plusieurs niveaux de lecture. Mission accomplie, et c'est énorme, tant les films de cet acabit sont généralement plats, sans ampleur, décevants. Là, le scénario rebondit sur celui d'un film culte, "Le magicien d'Oz", universellement connu, et offre une histoire située en préambule. La sauce prend bien et le personnage du magicien, interprété par mon chouchou James Franco est truculent, truqueur, cabot, et donc passionnant.

Le charmant trio d'actrices n'apporte pas grand chose, ce sont les effets visuels et les effets spéciaux qui bâtissent une atmosphère féérique et onirique. Et ça marche, tout simplement, l'humour est au rendez-vous, les personnages secondaires sont attachants. Sam Raimi sait y faire, pas de doutes. Ce qui donne un bon spectacle, de la magie, c'est aussi ça le cinéma, après tout.