a vu "Layla" (2,5/5), film sud-africain sobre et discret. Une jeune mère de famille se retrouve dans la tourmente après avoir accidentellement percuté un homme en pleine nuit. L'affaire se corse quand elle est prise en amitié par la famille du défunt...

Film intéressant sur la réalité sociale de l'Afrique du Sud d'aujourd'hui. La situation post-apartheid se tasse mais des disparités persistent. La majorité noire se tasse dans les ghettos, une classe moyenne émerge et la minorité blanche se calfeutre dans des maisons surprotégés. Layla vit avec son jeune fils, témoin du drame, écartelée entre une culpabilité qui la ronge et un devoir de moralité.

De longs plans insistent sur la tempête sous le crâne de la jeune femme, tiraillée en tous sens avec en plus le rôle non négligeable du jeune Kane dans son tourment intérieur. Le film ne propose pas d'action vraiment vivante, le rythme se pose assez vite, sans vrai coup d'éclat ni retournement inopiné. Un peu de longueur, donc... mais pas sans intérêt malgré tout.

Écrire commentaire

Commentaires : 0