La Glace et le Ciel (4/5) est un documentaire passionnant sur la trajectoire unique d'un homme qui a mêlé son destin à celui de la terre. Je ne parle pas d'Hunger Games ou du Seigneur des anneaux mais de Claude Lorius, parti à 23 ans explorer les glaces de l'Antarctique et devenu 60 ans après une vigie respectée de tous.

A travers une narration faite de souvenirs et d'anecdotes, avec ces drames et une certaine idée de la fraternité, c'est au plus profond d'un homme désintéressé et passionné que le spectateur est invité à entrer. Et quand il évoque l'inéluctable réchauffement climatique a la lumière de ces découvertes scientifiques, on n'a pas envie de le remettre en doute.

Avec des études remontant à plus de 400 000 ans, il a l'antériorité nécessaire pour juger qu'aujourd'hui tout fout le camp. Le film passe en 2 secondes, avec l'image de ces paysages magnifiques qui demain disparaitront peut être... Documentaire passionnant et qui donne la chair de poule...