Quelle bonne surprise que ce "L'étudiante et Monsieur Henry" (3,5/5). Un numéro de duettiste charmant entre la jeune Noémie Schmidt et le vieux briscard Claude Brasseur. Etudiante habituée aux échecs à répétition, Constance quitte son Orléans natal vers la capitale où un vieux loup solitaire lui loue une chambre. Hirsute et bougon, Monsieur Henri ne cesse de la mettre en boite mais la cadette ne se laisse pas faire. Une relation particulière s'instaure entre eux deux.


Le film est un plaisir à chaque apparition de Claude Brasseur. Absolument toutes ses tirades sont croustillantes et la salle a pris son pied à chacune de ses saillies. Les autres aspects de l'histoire sont moins intéressants, notamment avec le fils et la bru de Mr Henri. Mais qu'importe, il me reste un sentiment de très bonne surprise, moi qui n'était pas convaincu par ce film. Ma collaboratrice m'a un peu forcé la main, mais grand bien lui en a pris!


L'histoire est rigolote, la musique omniprésente avec un adagio de Bach magnifique et des musique inspirées de "La Leçon de piano".  Guillaume De Tonquédec fait son numéro habituel et Frédérique Bel également. Rien d'horrible mais plus guère de surprises... il faudrait faire évoluer les choses. Noémie Schmidt a un petit air de Mélanie Laurent... à croire que toutes les jeunes actrices doivent maintenant lui ressembler. Mais bref, le grand Claude Brasseur est bien là et sa prestation est une merveille. Rien que pour lui, je vous recommande le film!