a vu "L'étudiant" (2,5/5), film kazakh mi-exercice de style mi-critique du capitalisme galopant qui enterre doucement mais sûrement les valeurs d'entraide et de famille héritées d'un socialisme pas encore si lointain. Le jeune héros se débat avec sa condition de sans-le-sou aux ambitions démesurées et tente de se prouver qu'il est un homme. A l'instar de Raskolnikov dans "Crime et châtiments", la tentation du meurtre, loin de lui apporter richesse et confiance en lui, le mine et le mènera à sa perte.

Pays lointain que le Kazakhstan. Le capitalisme le fait passer en moins d'une génération des steppes aux buildings, de la fraternité au chacun pour soi. La critique en filigrane d'un système donne à réfléchir. Ce modèle est-il transposable partout dans le monde sans excès ni montée des tensions? L'avenir le dira, mais je suis très loin d'en être certain... a storm is coming, Mister Wayne... 

Thématique passionnante, et film un peu mou du genou. Le désarroi du héros remplit tout le film et ennuie un peu. Pas sûr que ce film, outre la promotion d'un cinéma lointain, connaisse un succès au-delà de celui de l'estime.