A vu "Joe" (3/5). Le film n'apporte rien á l'édifice du film indépendant US. Bien réalisé, bien joué, le recyclage est impec' mais pour le nouveau souffle, on repassera.

Joe est un crevard minable accablé par la vie, son chemin de croix est touchant mais les ingrédients se repètent inlassablement. Alcool excessif, sexe foireux, colère irresistible, rédemption impossible... déjà vu?

Nicholas Cage n'est pas McC, lui aussi tente le recyclage... on jugera sur la durée, mais il faudra quelques films de plus. Le White trash est un genre bien difficile á apprivoiser!

Écrire commentaire

Commentaires : 0