La sortie de "Jamais entre amis" (2,5/5) est pour moi l'occasion d'un petit débat. Car cette comédie romantique de Leslye Headland n'évoque qu'un seul sujet pendant 1h40: la gaudriole, la paillardise, la bagatelle, le sexe. Dans des tonalités comiques ou loufoques, mais toujours très crues. Encore, et encore, et encore. 


Alors c'est parfois très drôle mais à force... le doute est légitime, les personnages ne font-ils que pense à ça? Jason Sudeikis, et Alison Brie se tournent autour, se reniflent, s'aboient un peu dessus mais il n'y a pas vraiment de doute sur le dénouement final. C'est écrit dès le début. Et au final, tout ça est un peu forcé.


Les personnages parlent, beaucoup, s'envoient des piques et délaient toujours un peu plus. C'est souvent drôle mais parfois saoulant. Notamment le personnage masculin, qui ne peut s'empêcher de toujours causer de tout. Quelques moments particulièrement désopilants sauvent le film d'une vacuité sans fond. 


Alors, faut-il voir le film? Rien d'indispensable, rien de vraiment scandaleux. C'est pas vraiment léger mais quelques scènes font bien rire. Vous serez prévenus.