Petite déception devant un "Elser, Un héros ordinaire" un peu rêche et écliptique. Le récit d'un attentat manqué contre Hitler met le focus sur ces allemands qui ont refusé l'engrenage infernal. Le fameux Georg Elser n'avait ni complices ni vraie attache politique. Juste le bon sens de refuser l'irrémédiable.

Les quelques scènes de torture sont assez pénibles car d'un réalisme cru qui fait partager la douleur du supplicié. En tant qu'héros ordinaire, il n'a ni cape ni super pouvoirs. Juste un sens logique à toute épreuve et un art éprouvé du travail manuel.

Son existence est forcément quelconque et ses faits d'arme consistent en quelques séductions et une foi inébranlable en ses convictions. Film très intéressant mais sans trop d'empathie. Film quasi chirurgical...