J'en veux méchamment au réalisateur de "Des Nouvelles de la Planète Mars" (1/5). Dominik Moll sous-exploite scandaleusement François Damiens et Vincent Macaigne dans une histoire sans rythme ni scénario. Capables du meilleur dans le registre dramatique (Les Cowboys, Les Innocentes) ou comique (La Fille du 14 Juillet, Dikkenek), Vincent et François errent comme des ames en peine dans cette histoire sans relief ni tiroirs.
 
L'association du bon gars renfermé avec une boule de nerfs ne fonctionne pas un seul instant et les tourments vécus par les personnages font flop dès la première vanne (ratée). Les personnages secondaires insistent impuissants au naufrage et il n'y a guère que cette copine asociale et psycho pour relever le tout (légèrement).
 
La comédie française souffre d'un mal profond: le manque d'ambition. Macaigne semble débarquer de son salon avec son peignoir et Damiens multiplie les faciès outrés sans conviction. Pas de rôle de composition, pas de travail en amont, scénario plat... c'est difficile de passer 2 heures à souffler toutes les 5 minutes devant tant d'inepties.
 
Je me suis demandé à un moment si le réalisateur recherchait la critique sociale... ou le non-sense... ou le duo comique... en bref, la recette éprouvée. Mais à trop mélanger les genres, ce film se plante méchamment... rien de plus à dire.