Je crois que j'ai compris le défaut des films français. Ils ne parviennent pas à garder le rythme 2 heures durant. Les scènes de début avec Footit et Chocolat sont truculentes et enlevées. Mais dés qu'il faudrait confirmer, le film s'enfonce dans un drame long et lent.

A quoi bon voir des personnages couler si rien n'habille le scénario? Au bout de 45 minutes, ce Chocolat prend le parti pris de la descente, oubliant en route le scénario et le spectateur. Pour un ennui sans fin...

Adapté d'une histoire vraie, ce Chocolat veut bien faire. Mélangeant réflexes racistes d'époque et tentatives d'émancipation, avec du sérieux et de l'humour. Omar Sy s'en sort très bien mais le réalisateur Rochdy Zem abuse trop des violons...

 

 

Ce Chocolat (2/5) veut bien faire mais n'arrive jamais à décoller et à provoquer la vraie empathie promise par le large sourire d'Omar Sy sur l'affiche. Un échec de plus dans la longue lignée des films français...

 

Critique parue sur Cinephilia: http://cinephilia.fr/blog/critique-chocolat-de-roschdy-zem/