Babysitting 2 est aussi inconséquent que le premier Babysitting. Le seul objectif est de rire grassement le plus de fois possible. Et comme le film évite les vulgarités "directes" en privilégiant l'évitement ou l'allusion, ça me convient.

Tout est prétexte à se bidonner et même si ça fonctionne moins bien que dans le premier volet, c'est honnête. J'ai eu mon quota de sourires et j'ai même émis quelques rires discrets. Il est bon parfois de débrancher le cerveau et de se mettre en pilotage automatique.

Pour une bonne comédie, entre adultes consentants et avec un paquet de popcorn, ce film mérite largement un 2,5/5. Après, on est d'accord, je parle d'un film sans prétention et d'un niveau assez bas. Mais c'est voulu!