- « Aya de Yopougon » est l’adaptation d’une BD culte se situant en Côte d’Ivoire à la fin des années 70. Aya est une jeune fille de 19 ans, sérieuse et débrouillarde, aux prises avec des amies têtes en l’air et une famille sur qui le ciel tombe sur la tête à peu près tous les jours. La BD était touchante, drôle et passionnante. Le film perd la magie de la BD en amalgamant plusieurs intrigues, avec un fil de l’h...istoire décousu et un bric à brac excessif. Bonne porte d’entrée pour ceux qui ne connaissent pas l’univers d’Aya, les aficionados seront sans nul doute déçus.

- La journée à Rome promettait une romance à l’italienne dans le contexte urbain de Rome. Au final, on a droit à une amourette sans substance entre une midinette ultra sexy et le chauffeur débutant d’un député qu’elle doit rencontrer. De romance il n’en est que peu question. La jeune fille est dévergondée et légère, le chauffeur frustre et maladroit, et rien ne se passe vraiment. Le jeu des apparences fait long feu et les moments dramatiques sont des feux de paille. Rien à garder dans ce soap à l’italienne sans vraie substance.

Écrire commentaire

Commentaires : 0