a vu "A la recherche de Vivian Maier" (4/5). Une inconnue devient une icône de la photographie dans ce récit d'une découverte aussi inopinée que passionnante. Charlie Siskel et John Maloof se la jouent thriller historique pour exhumer ce qui aurait pu rester caché à tout jamais, une collection de 150 000 négatifs illustrant le travail de pro d'une nounou secrète et mystérieuse. Sujet aride? Détrompez vous, c'est captivant.

John Maloof court les brocantes et les ventes aux enchères. Il déniche pour 380 dollars une malle remplie de négatifs et d'affaires personnelles appartenant à une vieille dame récemment décédée. Ce coup de coeur imprévu devient le début d'une histoire de fou. Amateur éclairé en photographie, il identifie très vite le talent incommensurable de la disparue. Qui était-elle? Quelle a été sa vie? Qui pourrait l'éclairer?

Sous couvert de photographie, ALRDVM est surtout le détricotage d'une vie. John Maloof ne néglige aucun détail, inspectant les lettres conservées, les journaux classés et les objets stockés. Un nom par-ci, une adresse par là, la malle est une mine d'informations disparates que John inspecte minutieusement. En même temps qu'il numérise les négatifs, découvrant le talent de composition incroyable de Miss Mayer dans des photos prises sur le vif à l'aide de son Rolleiflex antédiluvien, John Maloof rencontre les proches.

Et découvre qu'elle était une nounou, à la vie rangée et au caractère particulier. Ceux qui l'ont connu - les anciens enfants sous sa garde, une amie, pas de famille - dressent un portrait haut en couleur d'une quasi psychotique renfermée aux tocs multiples. Pas dangereuse mais obstinée. Le récit de ses origines françaises est croquignolesque et le voyage de John à St Julien en Champsaur au coeur des Alpes est un grand moment d'émotion.

Viviane Mayer a fait l'objet d'expositions à succès dans les plus grandes capitales de la planète. Celle qui se voulait secrète devient connue et reconnue. John Maloof reconnait qu'elle n'aurait sans doute pas apprécié cette exposition impudique de sa vie mais quel bonheur d'avoir accès à ses oeuvres uniques et puissantes. Et à ce documentaire tout en émotion.

Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    BCM (lundi, 08 septembre 2014 15:22)

    Très belle critique.
    Ce film a l'air très intéressant!

  • #2

    24filmsparseconde (dimanche, 14 septembre 2014 10:43)

    Le film est vraiment un voyage dans le souvenir d'une nounou mystérieuse. Il passe encore dans pas mal de cinémas parisiens, donc ne pas hésiter à aller le voir!