Séance ciné surprenante avec un 10 Cloverfield Lane qui part dans tous les sens (1/5). Je ne dirai rien pour ne pas spoiler, juste qu'un scénario si abracadabrantesque, ça devrait pas être possible... dans ce fatras, il n'y a guère que le vieux combattant John Goodman qui surnage... son grain de folie reste absolument inégalable.

Pour le reste... l'héroïne n'a plus qu'à jouer dans Rambo 18, le scénario ne sera pas pire. J'ai passé 1h45 en apnée, entre somnolence à cause de longues discussions inutiles et interrogation personnelle devant une intrigue sans queue ni tête.

Si le film peut être perçu comme inventif malgré tout (dixit ma collaboratrice), je n'y ai vu qu'un amalgame de poncifs burlesques bien malgré eux. Entre le psycho et les bébêtes zarbies, je ne savais plus où donner de la tête... film à oublier, donc...