Les méchants chez Tarantino

Allociné revient sur les pires crapules dans l'univers Tarantino. Ces personnages qu'on adore détester, ceux qui arborent un sourire décontracté tandis qu'ils découpent une oreille, par exemple... liste intéressante pour montrer l'évolution du style du réalisateur vers plus de gratuité et moins de subtilité.

La liste s'ouvre sur Mr Blonde, évidemment. Michael Madsen qui se déhanche sur Stuck in the middle with you avant de torturer un policier attaché sur une chaise... scène marquante de l'évolution du style de Tarantino. Car si la scène est voilée, on voit Mr Blonde de dos pendant son méfait, je ne doute pas que Quentin montrerait aujourd'hui clairement le rasoir rentrant dans la chaire... est-ce bien nécessaire? En s'amusant toujours plus avec ces films, Tarantino abuse d'une certaine lourdeur qui nuit à ses films.

Zed dans Pulp Fiction est un clown, faussement impitoyable, mais surtout complètement barré. Hans Landa est peut être le salaud ultime, Christopher Waltz lui donne une ambiguité jubiatoire, passant du sourire au faciès carnassier en un clin d'oeil.

Calvin Candie est pas mal non plus, Léo donnant à son personnage un côté animal sauvage faussement apprivoisé. Et puis c'est Léo, ça donne tout de suite une dimension particulière.

Et vous, votre méchant préféré chez Tarantino?

Écrire commentaire

Commentaires : 0